urf

urf (tableau rapide)
urf Chic, beau, supérieur, joli, élégant, bon ; bien, bravo ; c'est épatant ; être habillé avec élégance, homme chic
synonyme élégant, distingué, bien, bon, beau, joli
date 1871
fréquence 20

urf

& hurf ; hurff ; hurpf ; hurph ; c'est urf ; urfé ; urfe (fém.)

adj.

Définition

Chic, beau, supérieur, joli, élégant, bon ; bien, bravo ; c'est épatant ; être habillé avec élégance, homme chic ALL : schön, hübsch, elegant, schick, das ist ausgezeichnet

registre ancien : 9 registre moderne : 8

Synonyme : élégant, distingué, bien, bon, beau, joli

Citations
1955 le genre de boîte très spéciale, très fermée, à la clientèle tout ce qu'il y a de plus urf. source : 1955. Mollo sur la joncaille
1885 Tout d'même, hier, j'y ai écrit une babillarde urf source : 1885. L'aventure de Marius Dauriat - Études d'argot, dans La Chair
1954 j'accédais enfin aux jardins suspendus de l'élégance, avec ses milliers de diamants, ses effluves de chair précieuse, tout ce velours d'imagination qu'on résumait en un mot bref : hurf… Ça voulait tout dire source : 1954. Toute ma vie
1884 Eh bien ! nononcle, est-ce hurff ? source : 1884. Le Boul' Mich'
1889 Comme eune lanterne qui s'allume / Ton chass' f'sait des l' vag's rien urfés source : 1889. Célestine ou la marmite qui fuit, Lamentations d'un trois ponts, dans Paris-impur
1955 Hélène m'y rejoignit peu après, tout ce qu'il y avait de plus urf dans une robe que je ne lui connaissais pas encore source : 1955. Les rats de Montsouris
1966 Je disais d'une « voiture » sans soupapes qu'elle était « urf », de mon cousin Xavier qui portait monocle qu'il était « copurchic » source : 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)
1952 Un pied-à-terre sur caves, tout ce qu'il y a d'urf. Du meuble et du linge à se croire chez une cocotte. source : 1952. Émile et son flingue
1899 tu serais pas urf pour un aminche d'aff, mais t'es un chenu zigue source : 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou
1911 Tu es si gentil que tu dois avoir eu des femmes épatantes… Ça t'a rendu difficile… Je comprends ça… Je voudrais bien être la plus urf de toutes source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 Ah ! mes agneaux ! Qu'est-ce qu'il m'a jeté, le frère !… Mais, il n'y a pas à dire, c'était envoyé en première et tout ce qu'il y a de plus urf comme jactance… source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 Et voilà !… Maintenant on va aiguiser sa griffarde et voir à torcher quelque chose de hurf qui schlingue le réguisé d'attaque… source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 Ah ! c'qu'on est hurf… source : 1911. Les Pieds Nickelés voyagent, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

URF, adj. Arg., vx. Beau, distingué, élégant. Synon. chic. Ah ! foutre de foutre! citoyen Courbet, vous venez de pousser un petit speech bougrement urf à l'assemblée des peintres ! (Le Grelot, 23 avr. 1871, p. 3a ds QUEM. DDL t. 20). Quand il apparaît sur le turf (...) Tout le monde crie: « Est-il urf ! » (La Petite lune, 1878-79, no 22, p. 3). Prononc. et Orth.: []. Lar. Lang. fr.: urf; ROB. 1985: urf ou urfe. Prop. CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. 1971, p. 223: urfe. Inv.: Les gens urf (ROB. 1985). Étymol. et Hist. 1871 (Le Grelot, loc. cit.). Aphérèse de turf « terrain de courses », 1865 [Cette robe] manquait de turf, ce n'est pas celle que j'ai vue à Chantilly (V. SARDOU, La Famille Benoîton ds ESN.), d'où certainement l'expr. c'est turf « c'est chic », puis par fausse coupe: c'est urf (v. CELLARD-REY 1980). Bbg. CHAUTARD Vie étrange Argot 1931, p. 675. DUCH. Beauté 1960, p. 144, 151. (TLFi) /

Aphérèse de turf « terrain de courses », emploi métaphorique avoir du turf « du chic », 1805 (GR) / Aphérèse de turf « terrain de courses », 1865 [Cette robe] manquait de turf, ce n'est pas celle que j'ai vue à Chantilly (SARDOU, La Famille Benoîton d'après ESN), d'où certainement l'expr. c'est turf « c'est chic », puis par fausse coupe : c'est urf (v. CEL-REY 1980) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).