Définition de : pour une bouchée de pain

  • pour une bouchée de pain
    • Pour rien, pour une faible valeur, pour pas cher, à petit prix
    • fréquence : 006
    • id : 35850

Définition

Pour rien, pour une faible valeur, pour pas cher, à petit prix

fréquence : 006
registre moderne : 5

synonyme : cher (pas), bon marché

Chronologie

1958 1976 1976 1982 1989 1999

Citations

  • 1976 Toutes sortes d'actions coercitives furent tentées par les uns au détriment des autres. Certains de ces nouveaux riches du sexe furent contraints de céder – et parfois pour une bouchée de pain – le fonds de commerce tellement convoité. D'autres se contentèrent d'en exiger bon prix mais se retirèrent de cette lutte. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1958 C'est une petite boîte, dans les Charentes, au-dessus de La Rochelle. Le gars se retire des affaires. Il laisse deux Minerve et un bon matériel de fondeur pour une bouchée de pain. Tu penses que j'ai sauté sur l'occasion ! source : 1958. Chandeleur l'artiste
  • 1989 Tu serais en fin de compte obligé de céder le cabinet médical pour une bouchée de pain source : 1989. La vacation
  • 1982 à cause de la façon dont son grand-père, au milieu du siècle dernier, s'était approprié pour une bouchée de pain d'immenses et ridicules plantations de cailloux qui s'étaient révélées être des terrains aurifères source : 1982. Le lapin de lune
  • 1999 Ils se rendent depuis longtemps, les week-ends, dans une ancienne petite ferme louée pour une bouchée de pain. source : 1999. Deux frères - flic et truand, deuxième partie (Bruno) (le flic)

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.