merde

merde (tableau rapide)
merde ■ Chose vile, mauvaise, méprisable, de mauvaise qualité ; mauvaise nourriture ; terme de mépris (produit dangereux) ; ■ objets divers (péj.) ; ■ individu particulièrement méprisable
synonyme qualité (de mauvaise), terme de mépris, formule de mépris
fréquence 27

merde

& c'est de la merde ; c'est une merde ; merdes (pl.) ; être une merde ; t'es qu'une merde

n.f.

Définition

■ Chose vile, mauvaise, méprisable, de mauvaise qualité ; mauvaise nourriture ; terme de mépris (produit dangereux) ; ■ objets divers (péj.) ; ■ individu particulièrement méprisable

registre moderne : 7

Synonyme : qualité (de mauvaise), terme de mépris, formule de mépris

Citations
2006 Rachel venait de bloquer la photocopieuse. –Pourquoi ça fait pas recto-verso, cette merde ? source : 2006. Entre les murs
1815 Une autre disait à un homme qui voulait la battre. Tu n'est [sic] qu'une merde, et j'en mangerais dix comme toi. source : 1815. Le Palais-Royal ou les Filles en bonne fortune
2009 peut-être était-ce tout simplement parce qu'il n'était qu'une merde, un lâche qui avait avoué le fond de sa pensée. source : 2009. Le Ciel sur la tête
1969 Le gros mec, à bout d'arguments, crache féroce : –Oh, va te faire enc..., petite merde ! source : 1969. L'humour dans les prisons
1957 Mais ne restons pas là. Il vaut mieux aller nous débarrasser de cette merde ! source : 1957. Deux ans sur les mines
1999 Enculé de CRS ! J'ai ton visage gravé dans ma tête ! Si je te croise, je t'écrase. […] T'es qu'une merde. source : 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand)
1995 Allez, bois. –C'est quoi cette merde ? source : 1995. Debout les morts
1984 Il y avait des pin-up punaisées aux murs dégueulasses, des plinthes au plafond, des mignonnes et des tas de merde source : 1984. Boulevard des allongés
1984 C'est du boulot de flic, ça ? […]. C'est du travail de salope, Rodriguez. C'est de la merde. source : 1984. Boulevard des allongés
1976 plusieurs centaines de volumes, c'est-à-dire presque tous les meilleurs écrits de l'humanité et aussi des merdes. source : 1976. Le petit bleu de la côte Ouest (Trois hommes à abattre)
1998 On m'offre toujours des vieilles merdes et jamais ce qui le plaît de toute façon. source : 1998. Agrippine
1947 « Pétain, c'est la France, et la France, c'est Pétain ! » C'est un cardinal qui a dit ça, mon pote, c'est pas une merde ! –Oui, je sais, c'est Gerlier. source : 1947. Fleur-de-Poisse
1985 L'image tremblée du sari sari store avec ses grappes de bougies suspendues, ses étagères de merdes diverses : biscuits, allumettes, rhum, sachets de sel source : 1985. Manila Black
1997 –Héroïne frelatée, me dit le flic. Qui t'a vendu cette merde ? source : 1997. La Citouche. Regard sur « la Navale », dans Un militant, trois poules
2011 –C'est quoi cette bécane, les gars ? Vous l'avez chourée où ? –Tu Vous allez ramasser vos merdes et calter. Et pas plus tard que tout de suite. source : 2011. La nuit du vigile
2011 À vrai dire, les gens mettent presque toujours des bouteilles, dans leurs caves. C'est ce qu'on y trouve le plus souvent, avec des merdes qui n'ont pas le moindre intérêt. source : 2011. La nuit du vigile
1976 il est inconsistant, creux, vide. Une merde quoi ! source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<17 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).