languefrancaise.net

définition : louper la commande (depuis 1915)

louper la commande
Rater qqchose, ne pas être présent au bon moment pour profiter de qqchose ; mal faire le travail

louper la commande (1915) #locution

Rater qqchose, ne pas être présent au bon moment pour profiter de qqchose ; mal faire le travail

  • famille : loup(e)
  • datation : Pas cité dans (GR) / Cité dans TLFi, citation Barbusse, 1916 ; 1915 Esnault /

↓ fréquence : 007 | registre moderne : 6

Citations
  • 1918 se repaissant d'herbe et de baies diverses lorsque les camarades « loupaient » la commande de sa pitance journalière. source : 1918. Loin de la rifflette
  • 1946 Quand je pense que j'aurais pu louper la commande source : 1946. Le cinquième procédé
  • 1955 –Tu as loupé la commande, tu t'es affolé, tu n'as pas réfléchi. […] –[…] Quant à louper la commande, je ne vois pas quelle commande j'ai loupée, moi ? source : 1955. Fièvre au Marais
  • 1956 Quand une mignonne dont on est à peu près sûr vous a promis cinquante mille balles, on ne loupe pas aussi désinvoltement la commande source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
  • 1925 Alors, c'est donc la faillite ? Non, pas possible... On s'y est mal pris, on a loupé la commande. Tout au moins, on a gâché ce qui avait été si bien commencé source : 1925. Mon curé chez les pauvres

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1915 C'est la date à battre.
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1915 1918 1918 1918 1925 1946 1955 1956

Compléments