Définition de : au rancart

  • au rancart
    • À l'écart, de côté, au débarras, oublié, abandonné, comme inutile ou hors d'usage ; mettre de côté, écarter, oublier volontairement, se débarrasser de ; être mis à l'écart, être écarté ; mise à l'écart
    • fréquence : 024
    • id : 3463

au rancart & rencard ; mettre au rancart ; mettre au rancard ; mettre au rencart ; filer au rancart ; être mis au rancart ; être mis au rancard ; mise au rancart

Définition

À l'écart, de côté, au débarras, oublié, abandonné, comme inutile ou hors d'usage ; mettre de côté, écarter, oublier volontairement, se débarrasser de ; être mis à l'écart, être écarté ; mise à l'écart

fréquence : 024
registre moderne : 6

synonyme : jeter, abandonner, abandonné, abandon, écart (mise à l'-)

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1755.

1828 1883 1884 1894 1901 1904 1907 1925 1926 1930 1935 1935 1948 1952 1960 1960 1974 1979 1982 1985 1985 1986 1997 2004

Citations

  • 1935 Au temps des patrouilles, ils étaient vingt-cinq. En décembre dernier, l'Iris est envoyé, de sa base à Moudros, à Toulon pour mise au rancart. source : 1935. Mer Noire
  • 1935 du moment que les bourgeois offrent de bons emplois, bien payés, pas fatigants, avec de l'avenir et une retraite, j'en prends un et je mets mon communisme au rancart. source : 1935. Viande à brûler
  • 1960 Petite Lili que le hasard des apparitions humaines passionne beaucoup, file sa poupée au rancart sur la chaise voisine source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1985 un jour, sans qu'on sache pourquoi, il s'était mis à frapper un jeune Nord-Africain qui avait agressé une grand-mère. […] Alors Daniel avait été mis au rancart ; puis affecté aux Délégations Judiciaires, dans un poste de police de quartier source : 1985. Sûreté urbaine
  • 1904 Depuis la mise au rancart de son mari, elle n'avait jeté son dévolu que sur des gens « à peu près » – comme elle disait source : 1904. Pepete le bien-aimé
  • 1925 un Christ en bois sculpté. C'est tout piqué des vers… Et ça n'a plus de formes. S'il ne s'agissait de notre Sauveur, je vous assure que je mettrais cette antiquité au rancart source : 1925. Mon curé chez les pauvres
  • 1986 Les « Smicardes » du trottoir, cela existe. Il y a celles qui sombrent dans l'alcoolisme ou la demi-cloche. Les paumées parties de rien, revenues de tout, vieilles mères maquerelles au rancard dont personne ne veut source : 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris
  • 2004 c'était un peu une punition, le gars qui partait à l'identité judiciaire, c'était vraiment la sacrée punition, il était mis vraiment au rancard, le pauvre source : 2004. Entretien réalisé par R. Zauberman le 10 juin 2004, dans Les récits de vie de policiers
  • 1883 toute politique mise au rancart source : 1883. Le Tableau de Paris

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Du v. rencarter, altér. de récarter « écarter (les cartes) » (1821), ou à rapprocher de comp. de carre, quarre « coin » comme le dial. rancarouner « se blottir » (P. Guiraud) (GR2)
  • 1755 Vadé (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.