¶ gadouille

  • gadouille
    • Boue, saleté
    • fréquence : 009
    • id : 33884

Définition

Boue, saleté

fréquence : 009
registre ancien : 5

synonyme : boue

Chronologie (aide)

1917 1918 1918 1920 1921 1937 1949 1950 1951

Citations (aide)

  • 1949 Un déambulage très ingrat de pierres en gadouilles, dans le noir, sous des torrents de flotte. source : 1949. Casse-pipe
  • 1937 Dans un entonnoir vous laisserez à tremper vos tripes… dans l'autre vous tournerez la soupe, le grand rata des gadouilles avec vos moignons source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1937 Tu n'exigerais quand même ! délirant ! qu'on aille semer dans la gadouille le Sel de la Terre ? source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1950 Le sol était fait d'une gadouille bourbeuse, rouge et noire, d'où émergeaient quelques touffes d'herbe rare, pauvre, sale source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1917 Dans l'ventre, mon lieutenant ! Il est foutu, l'nez dans la gadouille ! source : 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse)

<5 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

2) Gadouille, subst. fém.Synon. de gadoue (supra B).Je suis (...) les deux jambes enfoncées dans la vase jusqu'aux mollets (...) j'arrache mes souliers de cette gangue molle (...). Et tout haut : « Sale gadouille! » (Genevoix, Au seuil des guitounes, 1918, p. 100). (tlfi:gadouille) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.