Définition de : chicotte

chicotte & chicote ; coup de chicote n.f.

Définition

Fouet

fréquence : 003

synonyme : fouet, fouetter

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1840.

1932 1937 1958

Citations

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

CHICOT(T)E,(CHICOTE, CHICOTTE), subst. fém. Fouet à lanières nouées. La chicotte est le moins que puisse te valoir ce crime abominable (Maran, Batouala, 1921, p. 75). Des traces de coups de chicote, des cicatrices (Gide, Voyage au Congo, 1927, p. 747). Orth. Chicote ou chicotte ds Lar. encyclop., Rob. Suppl. 1970 et Lar. Lang. fr. Cf. aussi ds la docum. Maran, loc. cit. Chicote uniquement ds Quillet 1965. Étymol. et Hist. 1840 chicote (Arago, Voyage autour du monde, p. 38 [cité comme mot étr.; à propos de Rio-de-Janeiro] d'apr. J. Pohl ds Arch. St. n. Spr., t. 205, p. 262); 1921 chicotte (Maran, loc. cit.). Empr. au port. chicote « id. » attesté dep. 1813, d'abord « natte de cheveux » au xviiies. (d'apr. Mach.) qui, de même que l'esp. chicote « fouet » (en Amérique latine), d'abord « extrémité d'un cordage », est prob. empr. au fr. chicot* (v. Cor., s.v. chicote). N'est pas d'orig. amér. (Mach.), aucun étymon amér. ne convenant du point de vue sém. (v. FEW t. 13, 2, p. 372; Fried.; Cor.). Fréq. abs. littér. Chicotte : 10. (tlfi:chicote) /

Port. chicote, probablt empr. au fr. chicot (GR) /

  • 1840 (et 1921 : chicotte) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.