languefrancaise.net

définition de ☞ mèche (depuis 1806) (avec Bob, dictionnaire d'argot)

mèche
■ Moyen, possibilité ; ■ emploi à faire, de quoi s'employer ; chercher à s'employer ; demander à travailler, proposer ses services ; □ est-ce possible, c'est possible, il y a moyen ; < ≠ impossible, pas possible, pas moyen, non, refus

mèche & □ y avoir mèche ; y a-t-il mèche ; il y a mèche ; chercher mèche ; demander mèche ; < ≠ pas mèche ; pas mêche ; pas mèche de ; y a pas mèche ; il n'y a pas mèche ; y'a pas mèche ; il n'y a plus mèche (1806) #nom fém.

■ Moyen, possibilité ; ■ emploi à faire, de quoi s'employer ; chercher à s'employer ; demander à travailler, proposer ses services ; □ est-ce possible, c'est possible, il y a moyen ; < ≠ impossible, pas possible, pas moyen, non, refus

synonyme non, possible, moyen, impossible
index Meche
datation 1806 || ◊ 1806 (gb) ◊ typog., 1808 (TLFi) ◊ Désaugiers, 1809 (Enckell, bhvf)
fréquence 046
registre ancien 8
registre actuel 8
liens GLGallicaHathiArchiveULB
Citations
  • 1953 C'est cul qu'y ait pas mèche de l'transporter ailleurs source : 1953. Allons z'enfants
  • 1960 Sans cette pomme de Georges pointé près de sa caisse, au garde-à-vous commercial, y aurait, sûr, eu mèche pour l'emballer en troisième dans la fiesta source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1886 –Veux-tu faire un quadrille ? –Pas mèche, les talons de mes ripatons sont dévissés et je n'ai pas de grimpants source : 1886. Paris oublié
  • 1938 Vous seriez heureuses, hein, de me prendre en défaut ? Il n'y a pas mèche, tout est prévu. source : 1938. La grosse galette (Comédie gaie en trois actes)
  • 1897 –Emmène-moi… –Ça, mon vieux, pas mèche ! source : 1897. Bistrouille à l'armée du salut. Contes du Petit Pioupiou (4e série)
  • 1836 c'est pas pour la vanter, ma soeur, mais elle vous a des qualités à n'en plus finir, y en a pas comme elle treize à la douzaine. […] Ah ! si j'en attrapais une comme ça… pas mêche… les femmes que je fréquente, c'est toutes des farceuses. source : 1836. L'enfant du faubourg
  • 1932 Cette doyenne du vol connaissait à fond l'organisation intérieure des grands magasins de Paris, leur personnel aussi nombreux fût-il, et les policiers des deux sexes qui surveillaient tous les rayons. –Y'a qué'que chos' maint'nant comm' « poulets », déplorait-elle, dans ces cochons d'magasins ! Y' a p'us mèch' d'travailler ! source : 1932. Le pourrissoir
  • 1806 Glisant [sic] la clef sous la porte, il filé sans demander quittance ; ensorte qu'le soir l'public d'habitude est venu pour chercher d'la chandelle, mais il n'y avait plus mèche source : 1806. Les amans du Pont-aux-Biches ou la place publique
  • 1884 Je comprends un frère sortant de son pacquelin et qui cherche mèche pour tout de bon. source : 1884. Typos de province
  • 1874 C'est une boîte, dit un vieux singe ; il y a toujours mèche, mais hasard ! au bout de la quinzaine, banque blèche. source : 1874. Les typographes parisiens
  • 1874 Celui-là n'y allait pas par trente-six chemins. Au lieu de perdre son temps à de fastidieuses demandes d'occupation, il s'avançait carrément au mílieu de la galerie, et, d'une voix qui ne trahissait aucune émotion, il prononçait ces paroles, dignes d'être burinées sur l'airain : « Voyons ! y a-t-il mèche ici de faire quelque chose pour un confrère nécessiteux ? » source : 1874. Les typographes parisiens

<11 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Date à battre : 1806

◊ 1806 (gb) ◊ typog., 1808 (TLFi) ◊ Désaugiers, 1809 (Enckell, bhvf)

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1806 1806 1828 1836 1861 1868 1874 1884 1886 1889 1889 1892 1894 1897 1897 1897 1900 1901 1901 1902 1905 1907 1908 1909 1911 1915 1915 1916 1917 1917 1917 1917 1920 1927 1927 1927 1932 1938 1938 1951 1952 1953 1953 1957 1960 1960 1982

Compléments