prendre

prendre (tableau rapide)
prendre Baiser, se faire baiser (pénétrer), se laisser baiser : voie classique ou sodomie (par derrière) ; baise-moi ; se baiser
synonyme baiser, coïter, baise, coït
fréquence 24

prendre

& se faire prendre ; se laisser prendre ; prends-moi ; se prendre

v. intr., v.tr.

Définition

Baiser, se faire baiser (pénétrer), se laisser baiser : voie classique ou sodomie (par derrière) ; baise-moi ; se baiser

registre ancien : 5 registre moderne : 7

Synonyme : baiser, coïter, baise, coït Usage : érotique, sexualité

Citations
1970 j'adore que tu me prennes comme un barbare… ta femme aussi tu la prendras ainsi… mais auparavant, il aura fallu que tu passes des heures à lui limer consciencieusement le cui-cui, à le creuser, à l'élargir aux dimensions de ton boute-joie… source : 1970?. Paris passionnément
1976 J'aime me sentir dominée, quand l'homme vous prend par derrière. source : 1976. Dire nos sexualités
1815 La fille prend la parole… C'guerdin-là, monsieur le Commissaire, c'est un gueusard ; moi, je me promenai tranquillement au coin de la rue du Mail ; y s'en vient à moi, y m'prend… moi, je le laisse faire, c'est mon état ; mais c'filou-là en farfouillant, y m'esbinge mon mouchoir, et v'là le coup. source : 1815. Le Palais-Royal ou les Filles en bonne fortune
1977 elle me dit : –Je suis plus pucelle. –Ben merde ! Tu y étais encore l'autre fois encore ! –Y en a un qui m'a pris à Paris, il m'a fait mal. –Oh ! j'ai dit, qu'à cela ne tienne. source : 1977. Une vie de cheval
1952 Elle m'aide à trouver un hôtel et là, je la prends, elle crie qu'elle m'aime source : 1952. Une fille du tonnerre
1971 un spectacle que les touristes étrangers appréciaient beaucoup : une des putains dominicaines se faisait prendre par un âne source : 1971. SAS - Requiem pour Tontons Macoutes
1993 Alors le petit jeu, le mec vous prend pas mais a le droit de vous peloter ; le grand jeu il a droit à tout mais dans la voiture et pas plus d'une heure source : 1993. Prostitution : les uns, les unes et les autres
1993 S'il vous prend bien, vous partez bien source : 1993. Prostitution : les uns, les unes et les autres
1993 Pour ma part je ne pratique plus la sodomie ou alors très rarement avec des gens que je connais depuis pas mal de temps […] D'autres refusent purement et simplement : « Moi, je ne me suis jamais fait prendre » source : 1993. Prostitution : les uns, les unes et les autres
1966 Marceau se laissa convaincre et essaya de la prendre à cheval sur une chaise. Il avait trop bu source : 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)
1981 La fille me regarda et sourit. Je pensai un moment à m'évanouir ou à la prendre sur place, et je ne fis ni l'un ni l'autre source : 1981. Tiens, voilà du Bouddha !
1982 « T'es-tu déjà fait prendre par-derrière ? » me demanda-t-elle. source : 1982. Autorut du soleil
1960 Il me prenait de force, de nuit, de jour… source : 1960. La France et l'amour - Une enquête de l'Institut Français d'Opinion Publique
2001 J'entends les hommes près de moi se passer le mot en chuchotant : « Elle veut qu'on l'encule », ou prévenir celui qui s'oriente mal : « Non, elle ne se fait prendre que par-derrière. » source : 2001. La vie sexuelle de Catherine M.
2006 Au troisième [doigt], elle me demande de la prendre. Encore une pour qui la capote n'est qu'un détail. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
1921 Tu pomperas tout le jus que nos amants n'auront pas tiré, et pour dormir tu choisiras ton oreiller : mes cuisses ou mes fesses. Et je te prendrai aussi. source : 1921. La femme aux chiens
1975 Il se dit qu'autrefois, ils se prenaient souvent ainsi, à n'importe quelle heure de la nuit. source : 1975. Les canards de Ca Mao

<17 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).