Définition de : liquette

liquette (tableau rapide)
liquette Chemise ; chemise de nuit ; > redingote, tunique ; > par ext. tee-shirt ; □ être en chemise
synonyme chemise
date 1878
fréquence 076

liquette

& □ être en liquette

n.f.

Définition

Chemise ; chemise de nuit ; > redingote, tunique ; > par ext. tee-shirt ; □ être en chemise ALL : Hemd / ANG : shirt

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : chemise Usage : vestimentaire

3228_liquette_sur_maillot.jpg: 405x677, 44k (01 juillet 2018 à 23h41)

Citations
1977 Je me fais arrêter à Arpajon, du pognon épais comme ça dans la poche de ma liquette (je me faisais payer, hein !). source : 1977. Une vie de cheval / edit
1958 Ah ! c'est pas lui qui se baladerait avec des taches de pinard sur sa liquette et un trou au fond de son froc. source : 1958. Chandeleur l'artiste / edit
1939 –Ta… ta… ta… cria l'infirmier qui se jeta à genou dans sa liquette pour arracher un feuillet au calendrier cloué à la muraille… cent trente-quatre et la fuite. source : 1939. Les faneurs de la forteresse / edit
1927 Je vais passer une liquette et je suis à vous source : 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) / edit
1927 Les opinions, c'est comme les liquettes, il faut en changer de temps en temps source : 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) / edit
1929 Va montrer ta liquette à l'inspecteur source : 1929. Je suis un geux / edit
1916 –C'que j'ai failli en prendre, une gamelle ! d'autant plus que j'cavalais ! Visez, mon lieutenant, si j'ai eu chaud, ma liquette est trempée ! source : 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre / edit

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Proprement morceau d'étoffe (sens champenois du mot) (SAINXIX)
  • Provincialisme : proprement, morceau d'étoffe (sens du mot en champenois) (SAIN-TRANCH)
  • P.-ê. de l'argot limace « chemise » (1725 ; argot anc. lime ; →. Limace), par substitution de suffixe ; selon Guiraud, du v. franco-provençal liquer, var. de lisser au sens de « repasser » ou de « glisser sur soi » (GR)
  • altération de limace (Dauzat1918)
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)
  • 1878 RIG (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 177971 Y en avaient qui regardaient seulement, les « voyeurs », hein.
  • 177970 Oui, mon pote, ils faisaient l'amour devant tous les autres, gy !
  • 177969 Il dit comment deux hommes bien mis, « deux mecs très chic », l'avaient un soir « embarqué » pour le conduire avec eux dans « la maison des masques », un « clac », où tou
  • 177968 Tout à coup, j'm'baisse, hein, car y m'semble que l'frocard fixe obstinément l'trou de la serrure.
  • 177967 ils riaient tous deux pour exciter la bonne femme, hein. Alors, c't'gonzesse, hein, un doigt sur la mèche, hein, elle les regardait longtemps, avec des yeux fous. Oh là,
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :