¶ mettre les bouchées doubles

Définition

Se presser, se dépêcher de faire qqchose, à la hâte, précipitamment ; faire des efforts, faire du zèle, être productif, travailler plus, fournir beaucoup d'efforts ; avaler rapidement, manger avec rapidité, bien manger

fréquence : 017
registre moderne : 5

synonyme : presser (se), se dépêcher, travailler dur, faire des efforts, être zélé

Chronologie

1894 1902 1917 1919 1926 1937 1950 1952 1953 1953 1954 1956 1968 1974 1975 1977 1999

Citations

  • 1952 Ah ! j'ai compris, je vais chez Berlitz, je mettrais les bouchées doubles source : 1952. Une fille du tonnerre
  • 1956 Je n'avais pas été brillant, jusqu'alors. Il me fallait mettre les bouchées doubles et rattraper le temps perdu source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
  • 1902 Vous avez eu le tort de mettre les bouchées doubles ou triples source : 1902. Vidocq - Ses exploits, ses aventures (Le repaire des chauffeurs)
  • 1917 Ils abandonnaient à terre les boîtes de conserve à peine entamées. Seul, Bézille mettait les bouchées doubles en murmurant : «C'est-y malheureux ! Ils auraient bien pu nous donner le temps de briffer !» source : 1917. Les Français en Alsace
  • 1919 En attendant, ils mettent... les bouchées doubles. On vient d'apporter, dans cette cagna, un bouteillon de vin chaud tout fumant source : 1919. Les zouaves à Coeuvres
  • 1954 Pendant son absence, son remplaçant avait tout juste réussi à faire cinq cents mètres de route, et dès son retour il avait dû mettre les bouchées doubles. Deux mois après, il avait rattrapé les trois kilomètres de retard. source : 1954. Les portes de l'aventure
  • 1977 On était fin saouls, hier soir, Stengler et moi. Mon con a toujours peur que je boive plus vite que lui. Il met les bouchées doubles, et moi je fonce dans le brouillard. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares

<7 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

BOUCHÉE, subst. fém. b) Mettre les bouchées doubles. Manger très vite : 19. Elle me donna à entendre qu'elle attendait que j'eusse fini pour desservir (...) je me dépêchais, mettant bouchées doubles, ... GIDE, Isabelle, 1911, p. 606. Au fig., fam. Précipiter l'accomplissement de qqc., aller deux fois plus vite qu'à l'ordinaire, en faire deux fois plus. Faire les bouchées doubles; à bouchées doubles (rare) : 20. Il a douze mille français à manger. Il en a pour plusieurs mois, même en mettant les bouchées doubles. Il faut une certaine habitude pour gaspiller l'argent. G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Le Combat contre les ombres, 1939, p. 157. 21. ... les juges, déchaînes au hasard, mettent les bouchées doubles. Alors, n'est-ce pas, il faut bien essayer d'aller plus vite qu'eux? CAMUS, La Chute, 1956, p. 1533. Rem. 1. On rencontre dans la docum. une attest. de l'expr. fam. avoir les bouchées grosses, en parlant d'une pers. et avec le sens « vouloir beaucoup à la fois » : 22. ... ils se battaient pour l'argent du lundi au samedi, (...) au magasin, c'était là leur préoccupation tyrannique, une lutte sans trêve ni pitié. Et ce malin de Bouthemont qui venait de prendre pour lui l'envoyée de Mme Sauveur, cette femme maigre avec laquelle il causait! Une belle affaire, deux ou trois douzaines de pièces, car la grande couturière avait les bouchées grosses. ZOLA, Au Bonheur des dames, 1883, p. 480. (tlfi:bouchée) /

  • Cité dans (GR), non daté (citation Barbey, 1951) / Cité dans (TLFi), non daté (citation Duhamel 1939) / Cité dans REY-CH, non daté, citation Aragon, Blanche ou l'oubli /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.