Définition de : tapé

  • tapé
    • Dépossédé (par emprunt), victime d'un emprunt, être l'obet d'une quête
    • fréquence : 004
    • id : 31555

tapé & être tapé

Définition

Dépossédé (par emprunt), victime d'un emprunt, être l'obet d'une quête

fréquence : 004

famille : taper (emprunter)

Chronologie

1902 1909 1950 1957

Citations

  • 1902 et le Noronsoff, au milieu de sa valetaille cosmopolite, de ses perroquets et de ses racleurs napolitains, vivait adulé, choyé et tapé dans les moindres et les plus grands prix par sa cour de ruffians et de macettes source : 1902. Les Noronsoff
  • 1950 Sans doute ils m'auraient trouvé une cheville pour me dépanner. Rien que par peur d'être tapés, ça leur aurait ouvert l'imagination source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1957 ces musulmans étaient tapés de droite et de gauche source : 1957. Les eaux troubles de Javel
  • 1909 Vous redoutez d'être tapé, mon père source : 1909. Les dernières vierges - Roman contemporain

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.