fourneau

fourneau (tableau rapide)
fourneau ■ Terme de mépris : imbécile, crétin, niais, naïf ; > ■ vagabond, mendiant habitué du fourneau de charité, mendiant à domicile, bon à rien, malheureux, mal vêtu, sans asile
synonyme insulte, imbécile, idiot, bête, terme de mépris, formule de mépris, mendiant, clochard, gueux, vagabond, nomade, sdf, sans domicile
fréquence 33

fourneau

& vieux fourneau ; prendre pour un fourneau

n.m.

Définition

■ Terme de mépris : imbécile, crétin, niais, naïf ; > ■ vagabond, mendiant habitué du fourneau de charité, mendiant à domicile, bon à rien, malheureux, mal vêtu, sans asile ALL : Vagabund, Dummkopf / ANG : a simpleton

registre ancien : 7

Synonyme : insulte, imbécile, idiot, bête, terme de mépris, formule de mépris, mendiant, clochard, gueux, vagabond, nomade, sdf, sans domicile

Citations
1935 Il ne faut pas croire qu'elles désirent s'évader. C'est le roman que l'on dit à ces beaux fourneaux qui viennent se documenter pour écrire un roman sur le Milieu source : 1935. Moi, le Dab, souteneur !
1917 Qui est-ce qui m'a fichu des fourneaux pareils ? clama le brave capitaine source : 1917. La prise de Craonne
1905 J'ai aussi entendu que le condamné ici présent a appelé mon bourgeois épicier. […] Seulement, après, il a tout gâté en l'invectivant de serin, de crocodile, de fourneau, d'outil et d'empoisonneur du peuple source : 1905. Les audiences joyeuses
1917 T'es trop fourneau et, si fourneau que tu sois, tu ne payes pas de mine, t'es même pas digne de vivre ! source : 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915
1888 Ne gueulez donc pas comme ça, tas de fourneaux, vous allez faire sortir le poste ! source : 1888. Le train de 8 h. 47
2007 Tu veux des tuyaux sur l'autre fourneau de Dupré ? source : 2007. La gigue des cailleras
1928 T'aurais tort de me prendre pour un fourneau, la gosse… source : 1928. La racaille

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Rem. Emploi vieilli de ce terme appliqué à une pers. comme d'injure. Synon. imbécile. − Ne gueulez donc pas comme ça, tas de fourneaux, vous allez faire sortir le poste! C'est t'y donc que vous êtes saouls? (Courteline, Train 8 h. 47, 1888, 2e part., 4, p. 132). (tlfi:fourneau) /

  • fourneau n.m. non conv. MÉTIER "vagabond" - FEW (3, 904a), 1920, Sainéan ; absent TLF.
    • 1883 - «[...] vagabond, mendiant. Mot à mot : habitué de fourneau de charité.» Larchey, Dict., Suppl. - IGLF
    • 1888 - «Tous ne sont que des fourneaux, des traîtres ou des fumistes.» Le Cri du peuple, févr., in Larchey, Dict. , (s.v. fumiste) - IGLF
    • 1891 - «Je l'ai pas vu /notre fils / depuis hier au soir qu'il a démurgé en fourneau.» Méténier, La Lutte pour l'amour, 276 (Charpentier) - IGLF
    • 1898 - «Mon vieux, si tu te crois beau, / T'as pas la trouille, eh, fourneau !» G. de Téramond, La Petite Zaza, I, i - B.T. (bhvf:fourneau) /

« vagabond », en parlant d'un habitué des fourneaux de charité, sortes de «soupes populaires» (GR) /

  • 1833, « vagabond » (fautif ? lire : 1883 ?) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).