éméché

éméché (tableau rapide)
éméché Ivre, légèrement ivre, qui a bu un petit coup de trop, qui n'a pas assez bu pour être pochard mais assez pour avoir une légère pointe, légèrement pris de boisson
synonyme ivre
date 1859
fréquence 45

éméché

& être éméché ; être émêché ; émèché

adj.

Définition

Ivre, légèrement ivre, qui a bu un petit coup de trop, qui n'a pas assez bu pour être pochard mais assez pour avoir une légère pointe, légèrement pris de boisson

registre moderne : 3

Synonyme : ivre Usage : alcool, ivrognerie, boire

Citations
1937 Il passe que des enfantillages dans son pauvre cassis, des éberluteries d'éméchés, des petits caprices de vieillards, jamais un ferme propos source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1938 Elle n'est pas ivre, il lui en faut plus que ça, elle n'est même pas émèchée source : 1938. Moi, un nain
1870 la bande arrive, à la cloche, j'étais éméché source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
1914-1919 Couverts de fleurs, bourrés de cigarettes, de cigares, beaucoup étaient éméchés. On leur donnait sans cesse à boire. source : 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919)
2004 Marouz est un peu éméché par la bière. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1924 Le provincial regagna l'hôtel en compagnie de Pépée copieusement éméchée source : 1924. Les dessous de Montmartre

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Allusion à la rougeur du visage (VIR) / Larchey compare l'ivrogne à la mèche ravivée d'une chandelle, pour d'autres : être légèrement excité comme la mèche du fouet (GIR-BIS) / Légèrement excité, comme une mèche de fouet (AYN) / XIXe ; origine obscure : certains y voient allusion aux cheveux en bataille de l'ivrogne. Il s'agit plus probablement d'une métaphore sur la mèche de la chandelle, comme l'indique la première attestation du mont : 'Quand je rentre un peu éméché après minuit, elle me dit : La cruche est dans le coin. Etiens-toi' (Monselet, 1859) (MCC) /

  • 1859 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).