emballer

emballer Arrêter, emmener (de force), diriger de force, saisir de force qqun ; se faire arrêter, se faire interpeller (particulièrement pour une prostituée), se faire empoigner ; emprisonner, faire prisonnier, mettre en prison ; prendre, saisir, dérober
fréquence 87
synonyme arrêter, arrêté, se faire arrêter, interpeller, se faire prendre, emprisonner

emballer

& se faire emballer ; faire emballer

v.tr.

Arrêter, emmener (de force), diriger de force, saisir de force qqun ; se faire arrêter, se faire interpeller (particulièrement pour une prostituée), se faire empoigner ; emprisonner, faire prisonnier, mettre en prison ; prendre, saisir, dérober ALL : ins Gefängnis werfen

registre ancien : 9 registre moderne : 8

Usage : police

1867 Dans le temps où j'étais chef de la Sûreté, j'aurais emballé mon père. source : 1867. Les Malfaiteurs
1828 il s'agit de te faire arrêter pour être conduit au dépôt, où tu tireras la carotte à un grinche que nous allons emballer ce soir. Comme tu seras au violon avant lui, il ne se doutera pas que tu es un mouton source : 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
1867 Quoique on l'eût emballé dans un fiacre en donnant son adresse au cocher, il préféra se faire descendre tout mouillé au café des Variétés pour pleurer et se plaindre en public des sévices de son ami source : 1867. Notes d'Asselineau sur Philoxene Boyer et Baudelaire
1960 mais je vais être obligé de t'emballer source : 1960. Le chemin des forains (entretien - 2)
1952 Et je te balance le paquet du troisième. Tu l'emballes dans ta G.7 et tu me le rends demain source : 1952. Mon taxi et moi
1875 mais les agents ont une telle habileté pour saisir un individu, paralyser ses moyens d'action, pour l'emballer, comme ils disent, qu'il est bien rare qu'ils aient à déployer leur force source : 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870
1899 Naturellement, il n'a rien trouvé ; mais il m'a emballée tout de même ! source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre
1892 –C'est un vol. -Ah ! ne le répétez pas où je vous fais emballer. L'opération est légale, avec l'autorisation et la protection de la police source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
1952 On n'a rien touché, fit-il à voix basse. Les mecs qui ont fait ce boulot n'étaient pas venus pour casser le vieux. Autrement, tu parles, comme qu'ils en auraient profité. –Ils ont peut-être emballé autre chose source : 1952. Rencontre dans la nuit
1829 Jules, ce ne serait pas la première fois que tu aurais fait emballer le lendemain les bons enfans avec qui tu aurais travaillé la veille source : 1829. Mémoires d'un forçat ou Vidocq dévoilé (tome troisième)
1831 (vers) Si […] il n'a pas satisfait à la créance, […] sa culpabilité devant le créancier qui le guette au passage, se rue sur lui avec quatre estafiers vigoureux, l'emballe dans un sapin de la place voisine, le conduit devant le président du tribunal source : 1831 (vers). Réforme pénitentiaire - Lettres sur les prisons de Paris, tome troisième
1955 elle confiait de temps en temps aux préposées des vestiaires et des toilettes des bars et établissements qu'elle fréquentait quand les « moeurs » « l'emballaient » source : 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra
1976 les demi-sels qui n'avaient rien dans le slip et pleuraient quand leur protégée se faisait emballer. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).