Définition de : pourriture

  • pourriture
    • ■ Insulte ; appellatif très agressif ; fort terme de mépris ; ■ ce qui est nul
    • fréquence : 012
    • id : 28556

pourriture & vieille pourriture ; pourriture de n.f.

Définition

■ Insulte ; appellatif très agressif ; fort terme de mépris ; ■ ce qui est nul

fréquence : 012
registre moderne : 7

synonyme : insulte

Chronologie

1903 1918 1935 1955 1964 1965 1975 1976 1977 1990 1998 xxxx

Citations

  • 1955 Mais, chez toi, dis, chez toi, ma salope, qui l'a piquousée, Nelly ? –T'es dingue ? qui veux-tu qui l'ait piquée ? Pourquoi ? […] –C'est toi, pourriture, qui l'a camée, Nelly, c'est toi, grognasse de merde, réponds ou je te crève. source : 1955. Mollo sur la joncaille
  • 1977 Et la vieille Cresson, elle voulait que je lui pisse dans la chatte. Oui oui, elle voulait ça cette salope, c'était une pourriture. « Fais-moi pipi dedans », vous parlez d'une affaire ! Ça fait drôle ! Et faut pouvoir ! source : 1977. Une vie de cheval
  • 1964 Fous le camp ! je m'époumonne, fous le camp, ou je te descends, pourriture ! source : 1964. Folle à lier
  • 1975 Goldman c'est toi les Allemands ils auraient dû te mettre au four y a pas assez de youpins qui ont cramé pourriture de youde. source : 1975. Souvenirs obscurs d'un Juif polonais né en France

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.