couper à

couper à (tableau rapide)
couper à Échapper à un ennui, à une corvée, éviter qqchose ; ≠ < ne pas échapper à, ne pas éviter, devoir faire (corvée, sanction, etc.), inévitable
synonyme éviter, ne pas faire qqchose, certain, assuré, inéluctable
date 1861
fréquence 85

couper à

& couper à ; y couper ; ≠ < ne pas y couper ; ne pas couper à ; ne pas couper de ; ne pas y couper de

locution

Définition

Échapper à un ennui, à une corvée, éviter qqchose ; ≠ < ne pas échapper à, ne pas éviter, devoir faire (corvée, sanction, etc.), inévitable ALL : vermeiden, entgehen

registre ancien : 6 registre moderne : 6

Synonyme : éviter, ne pas faire qqchose, certain, assuré, inéluctable

Citations
1939 avec des godillots ou des sandales plus éculées qu'un vieux frottoir d'allumettes, il s'installait dans une sorte de maquis, coupant aux corvées, aux revues source : 1939. Les faneurs de la forteresse
1925 C'était le jour de la manucure et elle avait décidé de couper au bain pour passer première entre les mains de la grande spécialiste source : 1925. La bonne vie
1969 il te fait des sourires, des grâces, mais si tu ne coupes pas aux bonnes manières, tant pis pour toi source : 1969. Au décarpillage
1948 Vous n'y couperez pas, mes gaillards… vous collerai au bloc… vous ferai passer au conseil de guerre… source : 1948. Le client du Café du Commerce (Comédie en un acte pour jeunes gens)
1904 je ne suis pas allé à l'épluchage des pommes de terre. –Donc, que t'as voulu couper à une corvée ! source : 1904. Loriot (Comédie militaire en un acte)
1916 une violent explosion soulève le bled à quatre ou cinq mètres de nous : le 155 fait des siennes, c'était prévu. Le téléphoniste s'ébroue et me crie en riant : –Le prochain coup, nous n'y coupons pas, mon lieutenant ! source : 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre
1918 Et j' parie qu' c'est la proprio !… Si a' m'a entendu, j'y coupe pas d'une aut'e engueulade. source : 1918. Au seuil des guitounes
1916 Son escouade, arrivée aux tranchées, fut désignée non pour la garde, mais pour une corvée pénible. Manquant, il y « coupa ». Ses camarades le savaient, mais point ses chefs. source : 1916. Méditations dans la tranchée
1861 On les appelle, ils fuient, ils se cavalent. Ils coupent à toutes les corvées. En un mot, ils passent leur vie à éviter tout service, autrement dit, à tirer au grenadier. source : 1861. Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval
1861 d'adroits carottiers. En voilà qui ont le chic pour couper à toutes les corvées. source : 1861. Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval
1931 Une adolescente gronda : –Je n'y coupe pas de cinq ans. Je les connais, leurs maisons de correction. On m'y a enfermée dans un cachot sous la terre, pour un vol que je n'avais pas commis– source : 1931. Enfants du malheur !

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)
  • 1861 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).