Définition de : videur

  • videur
    • Portier (à l'entrée ou à l'intérieur des boîtes de nuit ou autres établissements), personne dont la mission est de renvoyer, par la force si nécessaire, les importuns, d'assurer la sécurité d'un lieu
    • fréquence : 017
    • id : 28300

videur n.

Définition

Portier (à l'entrée ou à l'intérieur des boîtes de nuit ou autres établissements), personne dont la mission est de renvoyer, par la force si nécessaire, les importuns, d'assurer la sécurité d'un lieu

fréquence : 017
registre ancien : 7 registre moderne : 4

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1956.

1957 1966 1972 1975 1978 1979 1982 1985 1987 2001 2002 2004 2007 2011 2011 2012 xxxx

Citations

  • 1957 Du vestibule, derrière la môme, je repère une couple de portes qui mènent au bar. De chaque côté se tient un « videur » baleste [sic]. On dirait bien que ce sont les costauds de choc de Joe Parkers. source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1982 Une fois relâché il devint videur au bowling du bois de Boulogne source : 1982. Histoires de la nuit parisienne
  • 2002 La présence du directeur d'établissement, et celle d'un videur filtrant les entrées, n'empêchaient pas les bousculades et les rixes. source : 2002. Flic à Tours
  • 1972 Le colosse blond resta debout près de la porte, les bras croisés. Il avait l'air d'un videur de bar. Ses yeux étaient porcins et imbéciles. source : 1972. Folle à tuer - Ô dingos, ô châteaux !
  • 2001 Il est videur dans le spectacle de Johnny Halliday source : 2001. La vie sexuelle de Catherine M.
  • 1978 toutes les boîtes ont des videurs, on n'en a pas la certitude mais on a l'impression que les videurs doivent toucher des gratifications. Les videurs font entrer certains mineurs. Il faut être connu du videur. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
  • 2011 C'est un dingue des pompes, surtout des mocassins, et il adore en faire profiter les cons. C'est pourquoi il a balancé quelques coups de lattes dans la tronche d'un videur de boîte de nuit, et c'est ce qui lui vaut son séjour ici. source : 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche)

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

B. − Pop. Homme vigoureux chargé d'expulser les personnes indésirables dans certains lieux publics (établissements de nuit, cabarets, bals, réunions politiques). Synon. costaud, gros bras*, homme* de main.Ce jeune homme était connu dans son milieu sous le nom de Red. C'était le videur d'un club de nuit des faubourgs de la ville (Camus, Requiem, 1956, 2e part., 4e tabl., p. 873) ; 2. 1956 « personne chargée d'expulser les indésirables » (Camus, loc. cit.). (tlfi:videur) /

  • 1956, Camus (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.