Définition de : choléra

choléra & mon choléra n.m.

Définition

Femme, épouse ennuyeuse, femme méchante ; > insulte (c/ femme) ; insulte (c/ femme ; c/ peu importe sexe)

fréquence : 011

synonyme : épouse, femme légitime usage : Argot de la famille

Chronologie

1898 1899 1901 1907 1911 1912 1924 1925 1947 1981 xxxx

Citations

  • 1925 Ma femme me fait cocu avec tout le monde, j'ai beau lui foutre des corrections, elle refuse de s'amender ; elle a le feu dans le sang, j'vous dis ; faut croire que je ne lui suffis point, à ce choléra-là ! source : 1925. La bonne vie
  • 1947 attendu que son choléra, si j'ose dire, continue de gigoter, notre placide petit bourgeois lui enfonce délicatement un tisonnier à travers la cervelle source : 1947. Mon journal dans la drôle de paix
  • 1911 Faut qu'elle soit fadée en fripouillerie, la soce, pour faire bâiller le colas d'un mec qui n'a maquillé que ses petites affaires de famille… Tas de sauvages !… Ce n'est pas le courage qui vous étouffe, espèce de flippes !… Choléras ! source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1924 Et quand Pépée franchit la porte, Nini lui crie : –J'te r'vaudrai ça, eh ! choléra ! source : 1924. Les dessous de Montmartre

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Cité dans (GR), non daté /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.