Définition de : châtaigne

châtaigne (tableau rapide)
châtaigne ■ Coup, coup de poing, (gifle) ; ■ douleur reçue (électrocution) ; (blessure par arme à feu) ; ■ bagarre, lutte, rixe ; combat, affrontement ; □ donner des coups, frapper, battre ; être battu ; attaquer (mil.)
synonyme coup/s, gifle, correction, bagarre, rixe, coup de poing
date 1866
fréquence 035

châtaigne

& chataigne ; châtaigne crue ; de la châtaigne ; distribution de châtaignes ; distribuer les châtaignes ; allonger une châtaigne ; s'épingler une châtaigne ; passer à la châtaigne ; aller à la châtaigne

n.f.

Définition

■ Coup, coup de poing, (gifle) ; ■ douleur reçue (électrocution) ; (blessure par arme à feu) ; ■ bagarre, lutte, rixe ; combat, affrontement ; □ donner des coups, frapper, battre ; être battu ; attaquer (mil.) ALL : Fautschlag

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : coup/s, gifle, correction, bagarre, rixe, coup de poing

Citations
1957 Je continue à récolter les chataignes et mes pauvres membres font connaissance avec toutes les vacheries possibles. source : 1957?. Dix ans de frigo
1977 Y m'a filé une châtaigne source : 1977. Laisse béton
1954 Nous émettrons depuis la Halle aux Vins, où le type qui me prête son pavillon ignore totalement ce que nous allons y faire. C'est à peu près sûr qu'il y aura de la châtaigne. Tout ce que nous pouvons, c'est demander qu'on double le groupe de protection source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1957 Je cogne sec si je veux et ma châtaigne vaut celle d'un pro source : 1957. Carnaval à cinq
1967 t'as reçu un coup sur la gueule, tu t'es bagarré ? tu sais, j'aime pas la châtaigne source : 1967. Raymond la Pente
2002 Les uns [policiers] avaient une grande gueule, d'autres un penchant indéniable pour la divine bouteille et certains une propension incontestable à distribuer des châtaignes. source : 2002. Flic à Tours
2002 Nous avions en face de nous, des personnes imbibées d'alcool, casseurs, anti-flics, adeptes de la châtaigne, et promeneurs d'un soir, qui profitaient d'une belle nuit étoilée. source : 2002. Flic à Tours
1953 C'est du beau, disait le sergent-chef, entre les châtaignes source : 1953. Allons z'enfants
1924 Si vous saviez, qu'est-ce que c'est qui m'ont fait becqueter comme galetouses les tantes ! Et l'tamponnage si y m'ont bosselé plein les endosses ! Ah ! j'y ai passé à la châtaigne, j'vous assure ! source : 1924. Les dessous de Montmartre
1965 C'est une question de vase. Ou vous vous épinglez une châtaigne sur la gueule ou elle passe à côté. […] Que voulez-vous faire contre des gniares qui vous bigornent des toits, des bouches d'égoût, des arrière-boutiques source : 1965. Le Tigre entre en piste

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

− Pop. Coup de poing. (Quasi-) synon. pop. gnon, marron, pêche : 4. ... il y eut encore une furieuse batterie, où, pour une pauv' châtaigne ou deux, j'encaissai cent marrons des pus gros du monde. M. Stéphane, Ceux du trimard,1928, p. 73. 3. 1635 chastagne sur les doigts « coup sur les doigts » (Sage Folie, Rouen d'apr. FEW, loc. cit.); 1866 pop. (A. Delvau, Dict. de la lang. verte : Chataigne. Soufflet appliqué sur la joue). (tlfi:châtaigne) /

aller à la châtaigne : 130e inf., 17-18 ; on échange des châtaignes, des marrons : des coups (Esnault1919)

  • 1866 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).