Définition de : casserole

casserole & castrole ; casserolle ; faire la casserole n.f.

Définition

Mouchard, indicateur : dans milieu politique, espion politique ou de la haute police ; indicateur de police, dénonciateur, espion, agent de police ; dans milieu criminel ou milieu carcéral, délateur, traître, insulte

ANG : (sauce-pan) a police informer
fréquence : 042
registre ancien : 10 registre moderne : 9

synonyme : mouchard, espion, policier, indicateur, informateur, dénonciateur, traître famille : casserole (dénonciation, espion) usage : Argot de la prison, argot carcéral, Argot de la police

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1848.

1848 1849 1867 1872 1880 1884 1887 1889 1889 1889 1892 1897 1899 1899 1899 1900 1900 1901 1901 1901 1902 1903 1904 1905 1905 1907 1911 1912 1915 1916 1920 1930 1935 1951 1954 1969 1975 1976 1981 2012 xxxx xxxx

Citations

  • 1900 Il y aurait moins de ces réunions publiques où, sur trente assistants, on compte quinze agents officiels des brigades politiques et quinze indicateurs ou agents secrets baptisés du nom de casseroles, où l'orateur lui-même émarge à l'Intérieur ou à la Préfecture. source : 1900. Mémoires de Rossignol
  • 1867 –Détrompez-vous, je ne suis pas de la police ; voici mon nom. Et il remit à Poil-aux-Pattes sa carte armoriée. –Ah ! fit celui-ci, c'est un daim huppé (Gentilhomme). Et moi qui le prenais pour une casserole (Pour un mouchard). source : 1867. Les Malfaiteurs
  • 1884 Oh ! la vache ! Elle a fait gerber le Marin, mon poteau ! Il est au dur et pour dix berges ! C'est une castrole ! source : 1884. La casserole - Etudes d'argot, dans La Chair
  • 1935 il a fait répandre le bruit que la casserole serait débarquée avec quarante jours de perme. Le soir même, l'imprimeur était poissé en train de composer une nouvelle affiche dans le compartiment des dynamos. Tu devines qui c'était, la casserole ? Son meilleur copain, le seul au courant ! source : 1935. Mer Noire
  • 1897 vous verrez si vous m'prenez dans votre canard c'que j'prendrai les intérêts de pédards… pouvez compter sur moi ! J't'écoute, j'l'ai pas plus tôt sorti de sa purée, renippé de neuf, qu'je l'dégotte en train de fraterniser avec des cochers et d'débiner les vélos. – J'te l'ai fichu dehors. source : 1897. La terrible Trompe du Père Pédard, n°3 (L'Auto-Vélo)
  • xxxx Ce triste échantillon de la gent « casserole » n'était autre que le Sieur Edmond Mas, empoisonneur patenté de son métier source : xxxx. Écrits
  • 1969 Buisson qui est féroce avec ses complices ses révèle d'une lâcheté écoeurante avec les policiers. Dans le milieu, il a une solide réputation de « casserole » source : 1969. Les flics
  • xxxx Mas le mouchard, Mas la casserole, Mas le policier amateur. source : xxxx. Écrits
  • xxxx Royère n'était pas une casserole, un mouchard. Royère n'a pas voulu me dénoncer. source : xxxx. Écrits
  • 1899 Va donc, qu'elle me fait ! t'as du pipi dans les veines ! D'abord, c'est pas un crime de tuer une casserole, une bourrique qui a vendu son mari ! source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - L'Amour criminel
  • 1954 Le gars qui rêve qu'il est flic, même s'il n'a rien à voir avec la poulaille, comme cézigue qui sait même pas signer son nom, faut s'en méfier. Par principe. Il a ça dans le sang. Même pas besoin d'éclairer (de le payer) pour en faire une casserole source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
  • 1872 Ils ont refilé deux casseroles [traîtres] au schti[l/b?] pour faire appiocer le coësre [le chef]. source : 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (6)
  • 1905 Alors, c'est vrai, Facchi, tu manges à la Judée !… Toi !… Une casserole !… source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
  • 1911 Mince ! j'allais la donner sans le faire exprès !… Nénesse, casserole !… Tableau !… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1903 C'est un tas de « casseroles » qui racontent ce qui se fait. Moi ça n'est pas dans mon caractère. J'aimerais mieux me faire couper les « arpions » plutôt que jaspiner source : 1903. Les enracinées

<15 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

En partic., arg. Mouchard, délateur. Ses allées et venues du séminaire à l'évêché, et vice versa, le rendaient redoutable. On disait ouvertement de lui qu'il était la « casserole » de l'évêque (Billy, Introïbo, 1939, p. 71). (tlfi:casserole)

  • Casserole avec le sens de dénonciatrice vient d'une autre série [que casserole = femme, de marmitte] (SCHW1889)
  • On sait qu'au moment de la célèbre affaire des fiches, le nom de « casseroles » fut donné aux délateurs : mais pour autre raison : allusion au vocab. en usage dans les loges où étaient « cuisinées » les fiches accusatrices : on savait que les francs-maçons frappent des « batteries » d'allégresse ou de deuil et on a joué sur les mots (AYN)
  • Casserole et sonnette plutôt utilisés en prison, tandis que tonton et cousin appartiennent au jargon policier. (Armand2012)
  • 1848 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.