frou-frou

frou-frou (tableau rapide)
frou-frou Bruit de la soie frottée, onomatopée du froissement du tissu, le tissu lui-même ; bruit de frôlement ; ce qui est léger (fig.)
date 1738
fréquence 13

frou-frou

& froufrou

n.m.

Définition

Bruit de la soie frottée, onomatopée du froissement du tissu, le tissu lui-même ; bruit de frôlement ; ce qui est léger (fig.)

registre ancien : 3 registre moderne : 3

Citations
1937 que cela palpite qu'on ne me vante pas tel pauvre cadavre en froufrous babillards source : 1937. Bagatelles pour un massacre
xxxx La femme ayant l'air d'un garçon / Ne fût jamais très attrayante / C'est le frou-frou de son jupon / Qui la rend surtout excitante / Lorsque l'homme entend ce frou-frou / C'est étonnant tout ce qu'il ose / Soudain il voit la vie en rose source : Frou-frou, dans Cahier manuscrit de chansons
xxxx Mais moi je dis que sans frou-frou / Une femme n'est pas complète / Lorsqu'on la voit se retrousser / Son cotillon vous ensorcelle / Son frou-frou c'est comme un bruit d'aile / Qui passe et qui vient vous caresser source : Frou-frou, dans Cahier manuscrit de chansons
1882 j'entends un froufrou de robe et une voix aimée susurre à mon oreille des mots tendres et charmants source : 1882. Manuel du Parfait Réserviste
1945 et voilà le froufrou bien connu des 105 ! source : 1945. Quelques-uns des chars. 1939-1940

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Onomat. sur l'initiale de frôler, froisser (GR) /

  • 1738 ( faire frou-frou, 1787 ; n. m., 1829) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).