languefrancaise.net

définition : boulette (depuis 1807)

boulette
Erreur, maladresse, bêtise, gaffe, bévue, sottise ; se tromper, gaffer, commettre une erreur, faire des bêtises, des erreurs, avoir eu tort

boulette & faire une boulette ; faire des boulettes (pl.) ; commettre une grosse boulette (1807) #nom fém.

Erreur, maladresse, bêtise, gaffe, bévue, sottise ; se tromper, gaffer, commettre une erreur, faire des bêtises, des erreurs, avoir eu tort

  • synonyme : erreur, gaffe
  • datation : 1807 d'après DDL (GR) / 1829 fig. et fam. « sottise, bévue » (BOISTE) (TLFi) /

↓ fréquence : 026 | registre moderne : 5

Citations
  • xxxx Vous avez fait une boulette. source : xxxx. Écrits
  • xxxx ce n'est pas malheureux qu'il ait fini par comprendre qu'il avait fait une boulette. source : xxxx. Écrits
  • 1950 J'ai fait une boulette, qui est devenue cette boule énorme sous quoi je suis en train de palpiter. source : 1950. Monsieur Paul
  • 1954 parce qu'avec le temps dont nous disposons, il n'est pas indiqué de commettre la moindre boulette. source : 1954. Le jaguar ne pardonne pas ! (Pitiless)
  • 1849 Dix mille francs !… Je l'épouse ! –Qui ça ? –La maison ! (À part.) Mais j'y pense… Quelle boulette ! Moi, qui viens de lui refuser… source : 1849. Madame veuve Larifla

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1807 C'est la date à battre.
pour rappel : 1807 d'après DDL (GR) / 1829 fig. et fam. « sottise, bévue » (BOISTE) (TLFi) /
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1807 1836 1836 1849 1851 1857 1887 1894 1896 1901 1907 1920 1926 1927 1946 1950 1951 1954 1982 1992 1998 1999 2002 2003 2006 2007 xxxx

Compléments