foutrailler

foutrailler (tableau rapide)
foutrailler Baiser, baiser vigoureusement, mal baiser, baiser en vain ; se laisser baiser ; foutre
synonyme baiser, coïter, baise, coït
fréquence 5

foutrailler

& se foutrailler ; se laisser foutrailler

Baiser, baiser vigoureusement, mal baiser, baiser en vain ; se laisser baiser ; foutre

Usage : érotique, sexualité

1790 était en ce moment occupé à foutrailler une des compagnes de la Desglands source : 1790. Le courrier extraordinaire des fouteurs ecclésiastiques, ou Correspondance intime, secrète et libertine de quelques prélats de qualité, de plusieurs prêtres paillards et d'un certain nombre de prestolets luxurieux
1792 Quoi ! tu t'es laissée foutrailler le derrière ! source : 1792. La journée amoureuse ou les Derniers Plaisirs de M..-A.. Comédie en trois actes, en prose
1791 Je préfère une longue et grosse pine […] à un clitoris mince et court qui se perdrait dans ma fente, qui ne ferait que me foutrailler et qui ne pourrait me faire verser une goutte de foutre source : 1791. La liberté, Ou Mlle Raucour - A toute la secte anadrine assemblée au foyer de la Comédie-Française
1784 Foutons tant que nous sommes, / Et laissons-nous foutrailler : / Le plus grand plaisir des hommes / Réside en ce seul métier source : 1784. La Cauchoise, ou Mémoires d'une courtisane célèbre, dans Histoire de Marguerite, fille de Suzon, nièce de D** B*****

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).