Définition de : becqueter

becqueter (tableau rapide)
becqueter ■ Manger, (manger avec faim) ; ■ > le manger, le repas, la nourriture ; ■ manger au fig. (dépenser) ; □ nourrir ; □ pour gagner sa vie ; □ salle à manger
synonyme manger, nourrir
date 1707
fréquence 097

becqueter

& bèqueter ; bécqueter ; becter ; becq'ter ; béqueter ; becquetter ; le becqueter ; □ faire becqueter ; □ pour becter ; □ salle à becqueter

n.m., v.tr.

Définition

■ Manger, (manger avec faim) ; ■ > le manger, le repas, la nourriture ; ■ manger au fig. (dépenser) ; □ nourrir ; □ pour gagner sa vie ; □ salle à manger ALL : essen (schnabulieren) / ANG : to eat, meals

registre ancien : 8 registre moderne : 7

Synonyme : manger, nourrir

Citations
1963 Asseyez-vous, je suis en train de becter. source : 1963. Les Tontons Flingueurs / edit
1960 Le burling de la 7eme est installé dans la salle à becqueter d'un chanoine du chapître. source : 1960. Chass'bi / edit
1960 Le burling est installé dans la salle à becqueter de l'institutrice. source : 1960. Chass'bi / edit
1953 Il bectait chez les barons source : 1953. La goualante du pauvre Jean / edit
1950 je suis fleur et si j'étais pas venu la voir, elle s'en foutrait bien de savoir si je becte source : 1950. Ainsi soit-il / edit
1969 À force de becter cette vacherie que je n'oserais pas donner pas donner à mon chien source : 1969. Au décarpillage / edit
2006 tel un oiseau qui s'amuse avec un asticot, je lui becte le clito. Elle s'électrise et me laisse faire à sa guise. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya / edit
1918 tandis que les petits copains becquetaient des carottes crues. source : 1918. Loin de la rifflette / edit
1953 je me suis retrouvé un jour sans mes vieux. […] à partir de cette époque déjà lointaine, il m'a fallu usiner dur pour becter. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? / edit
1965 Les mômes se vendaient pour cinquante balles afin de faire becqueter leurs marmailles. source : 1965. Le Tigre entre en piste / edit
1976 Il aimait pas le pain de fesses. Et s'il prenait un tapin, son becter aurait un goût de fesses. Les macs, il pouvait pas les voir. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza / edit

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Général, plus usuel aux Parisiens et Parisianisés ; l'image est ancienne (Esnault1919)

  • Action imagée passée des oiseaux aux être humains (SAIN-TRANCH)
  • Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc)
  • 1707 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 178083 À distance, j'devine leurs regards. –T'as des visions ? –Non, t'es pas dérouillé. Si t'en pinçais, hein, tu verrais double.
  • 178082 Tu t'rends compte, Bob ? J'parie qu'elle m'a vu. –C'te blague. –J'connais ses mirettes. À distance, j'devine leurs regards.
  • 178081 Mais cette casquette lui était jadis si familière qu'elle l'eût reconnue entre cent
  • 178080 Place du Tertre, du monde prenait le frais.
  • 178079 Et puis ce fut dans cette pureté que la Savoyarde, la grosse cloche du Sacré-Coeur, s'ébranla soudain, couvrant l'air bleu d'une chape sonore.
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :