Définition de : enculé

enculé (tableau rapide)
enculé ■ Insulte générale et grossière ; fort terme de mépris contre qqun de déloyal, d'irrégulier (salaud) ; insulte archaïque à caractère homophobe ; ■ appellatif grossier et amical ; ■ emploi en interjection
synonyme insulte
fréquence 048

enculé

& les enculés ! ; l'enculé ! ; enc. ; enc... ; en... ; enculé de

n.

Définition

■ Insulte générale et grossière ; fort terme de mépris contre qqun de déloyal, d'irrégulier (salaud) ; insulte archaïque à caractère homophobe ; ■ appellatif grossier et amical ; ■ emploi en interjection

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : insulte

Citations
2011 les gamins hurlent, Pédé enculé nique tes morts sur la Mecque, c'est la bande-son immuable de mes journées source : 2011. Je tue les enfants français dans les jardins / edit
1999 fais pas l'enculé, faut que tu m'aides. source : 1999. Boumkoeur / edit
1977 Jamais le communiste s'entendra avec le capitaliste ! Et travailler pour ça ? Pour enrichir ces enculés qui vous payent à coups de lance-pierres, les marchands de vent là ? source : 1977. Une vie de cheval / edit
1966 Un mot revenait de façon obsédante : le mot « enculer ». Par un bout, interjection banale : « L'enculé !… » Par un autre, comme dans : « Celui-là, c'est un enculé », injure suprême source : 1968. Les barjots / edit
2003 Il était toujours aussi rapide, l'enculé ; la prison ne l'avait pas rouillé source : 2003. La pharmacienne / edit
1937 la sauce orientale pour ces enculés d'Aryens source : 1937. Bagatelles pour un massacre / edit
1950 L'enculé, a dit simplement Ricou, pour placer son mot source : 1950. Ainsi soit-il / edit
1948 J'ai bien fait de ne pas répondre, il ne faut jamais chercher à faire le malin avec ces enculés de poulets source : 1948. Vie d'une prostituée / edit
1995 faire quelques rouleaux sur les orchidées ou les perroquets ou les jacarandas, ou sur cet enculé de solénodon qui n'existe que là-bas source : 1995. La princesse du sang / edit
1995 Il est lourd, cet enculé. source : 1995. La princesse du sang / edit
1999 T'as vu ces enculés ! Ils ont fait une centrale avec des murs qui touchent la lune ! Comment s'arracher d'un truc pareil ? source : 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand) / edit
1999 Enculé de CRS ! J'ai ton visage gravé dans ma tête ! Si je te croise, je t'écrase. […] T'es qu'une merde. source : 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand) / edit
1990 J'allais retrouver l'enculé qui m'avait envoyé son cadeau. Et lorsque je l'aurais retrouvé, même si ça devait être le dernier acte de ma putain de vie, je le tuerais. source : 1990. L'étage des morts / edit
1990 On a fait super-attention, mais j'ai l'impression que ces enculés nous ont reniflés. source : 1990. L'étage des morts / edit
1975 Est-ce qu'on peut dire cet enculé il est mort comme un enculé ils lui ont cassé les dents à coups de crosse il était à genoux ils lui ont mis le calibre dans la bouche comme un vié (une verge) et il pleurait l'enculé il s'est mangé tout un chargeur ? source : 1975. Souvenirs obscurs d'un Juif polonais né en France / edit
1975 pas de pitié pour tous les enculés qui nous ont enfermés source : 1975. Souvenirs obscurs d'un Juif polonais né en France / edit
1975 on était en train de baiser si je prends la tête (si je suis condamné à mort) quand je serait devant leur enculée de machine je penserai à ce qu'elle m'a dit et je partirai sans tristesse source : 1975. Souvenirs obscurs d'un Juif polonais né en France / edit
2009 Des bâtards, enculés et fils de pute pleuvaient de toutes parts. source : 2009. Sang d'encre au 36 / edit
2009 Hakim n'avait pas l'intention de parler. Les flics, par essence, étaient tous des enculés, comme les pompiers, les employeurs, les bourgeois, les gardiens d'immeuble […] source : 2009. Sang d'encre au 36 / edit
1987 On n'a pas le choix, il faut passer par cet enculé de flic mais c'est mieux que rien. source : 1987. Voyage à l'intérieur des prisons - Témoignage / edit
1994 le général passait de main en main ; nous n'entendions plus ses menaces. On le traitait de connard, de pédé et d'enculé, il y avait aussi de vilaine allusions à sa mère qui aurait été une grande pute. source : 1994. La guerre des gusses / edit
1881 nous lancèrent les injures les plus ignobles ; il m'est même fort difficile de les répéter… –Répétez-les. –Par exemple celle-ci : « Tas d'enc. ! » source : 1881. Annexe 3833. Rapport fait au nom de la commission d'enquête sur le régime disciplinaire des établissements pénitentiaires de la Nouvelle-Calédonie / edit
1881 J'ai été aussi grossièrement injurié par un surveillant de 3e classe, nommé Mazzoni, qui un jour m'a appelé : « Espèce d'enc… » Ce terme, du reste, était absolument usuel dans la bouche des surveillants militaires. source : 1881. Annexe 3833. Rapport fait au nom de la commission d'enquête sur le régime disciplinaire des établissements pénitentiaires de la Nouvelle-Calédonie / edit
2004 Une nouvelle rafale… Putain ! l'enculé ! Il a dû plonger dans la cache quand il a vu la grenade. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne / edit
2004 Je préférais m'asseoir dans l'HT que Lochard dans une rage folle mettait en route en jurant contre « ces enculés d'engagés qui viennent faire chier les appelés. Qu'ils crèvent, putain de Dieu… que les fellagha les crèvent tous ». source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne / edit
1977 Becker a l'air malade. Le pourri ! Querec, son pote, lui file une gifle. […] Becker se dégonfle, l'enculé ! –Be-cker-en-cu-lé. Be-cker-en-cu-lé… Ah, la salope, faire ça au commando ! source : 1977. Faut pas rire avec les barbares / edit
1976 Les matons sont des en... source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza / edit
1977 deux flics, en civil, demandent les papiers à un type. Après leur départ je lui demande ce que lui voulaient ces deux enculés. Un troisième était encore là. Il m'embarque. Je prends un mois ferme. source : 1977. Les jeunes en prison. On nous enfonce / edit
1977 Les flics sont tous des enculés. Il y en a parmi eux (ils sont rares) qui sont de bons enculés. source : 1977. Les jeunes en prison. On nous enfonce / edit

<29 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 178427 elle n'induit pas le surveillé à penser qu'il est un paria à ne pas prendre avec des pincettes.
  • 178426 « Mais, attends voir. Tu mangeais avec les voyous ? » (« Les voyous » : c'est couramment le terme que les surveillants emploient pour désigner les détenus.)
  • 178425 qui prendrait systématiquement le parti des détenus, serait infichu de tenir la boîte et transformerait rapidement celle-ci en pétaudière.
  • 178424 la rumeur s'était répandue que j'étais un ancien éducateur. Les surveillants m'imaginaient donc sous les espèces d'un laxiste de la plus belle eau
  • 178423 Les surveillants ne pourront plus gouverner le flux. Ce sera le bin's, la cohue, le chambard, la pagaille.
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :