¶ popotin

Définition de popotin

Fesses, postérieur, cul

fréquence : 011 registre ancien : 7 registre moderne : 5

synonyme de popotin : cul, fesses, postérieur
en usage dans : Argot érotique et de la sexualité, Argot du corps

Chronologie (aide)

La plus ancienne attestation connue est : 1917.

1925 1947 1950 1957 1963 1965 1975 1980 1981 2007 xxxx

Citations (aide)

  • 1957 Elle laisse tomber son popotin dans un fauteuil et sifflote son kaoua source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1980 Avec un popotin comme ça, elle ferait fortune sur les Champs Élysées ! source : 1980. L'encyclopédé (Prolo)
  • 1950 se résigner de toute éternité à faire des langues sucrées à sa béatitude Popotin Premier source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1950 Il faut dire que pour elle une seule chose comptait, c'était ses fesses. Mais alors, pour rien cacher, elle avait ce qui se fait de mieux dans le rayon, la gazelle. Du cousu main, un popotin du tonnerre de Zeus source : 1950. Ainsi soit-il
  • 2007 Le popotin enrobé dans le cuir molletonné du siège, je croque le marmot en matant le salon high-tech du pousse-ballon shooté. source : 2007. La gigue des cailleras

<5 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

POPOTIN, subst. masc. Pop., fam. Derrière, postérieur (d'une personne, en particulier d'une femme). Synon. pop. pétard. Onduler, remuer, tortiller du popotin. « Merde ! Ce qu'elles sont moches », soupire l'aspirant. « Eh ! dit l'autre, il y a de quoi faire : vise le popotin de la brune » (Sartre, Mort ds âme, 1949, p. 267). Prononc.: [pɔpɔtε ̃]. Étymol. et Hist. 1917 (d'apr. Esn.). Mot d'orig. incertaine. Cellard-Rey 1980 y voit un redoublement de pot « postérieur » (1896) avec une suffixation enf. qui peut avoir été influencée par potin « bruit ». Esn. le rapproche du synon. popo « postérieur » (att. av. 1900) qui représenterait selon lui soit l'all. enf. Popo « id. », soit une var. enf. de pot « postérieur ». (tlfi:popotin)

  • Redoublement de pot. (GR)
  • Mot d'orig. incertaine. Cellard-Rey 1980 y voit un redoublement de pot « postérieur » (1896) avec une suffixation enf. qui peut avoir été influencée par potin « bruit ». Esn. le rapproche du synon. popo « postérieur » (att. av. 1900) qui représenterait selon lui soit l'all. enf. Popo « id. », soit une var. enf. de pot « postérieur ». (TLFi)
  • 1917 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.