gueule d'empeigne

gueule d'empeigne (tableau rapide)
gueule d'empeigne Formule insultante ; expr. de mépris ; personne peu sympathique ; homme peu favorisé ; type grotesque ; sobriquet ; visage mécontent
fréquence 11

gueule d'empeigne

& Geule d'Empeigne

locution

Définition

Formule insultante ; expr. de mépris ; personne peu sympathique ; homme peu favorisé ; type grotesque ; sobriquet ; visage mécontent

Famille : gueule, empeigne

Citations
1927 Chers balochards, si vous n'étiez pas autre chose que des gueules d'empeigne, je vous embrasserais tous individuellement source : 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1968 quand je mis dans sa gueule d'empeigne ce qu'il fallait y mettre [un coup], il glissa et s'étala sur le dallage en appelant au secours source : 1968. Le terminus des prétentieux
1952 Le samedi soir, Courchoud radine avec une gueule d'empeigne et un télégramme à la patte. Son invité s'escuse. Y peut pas venir source : 1952. Émile et son flingue
2007 d'entendre le nom de nom daron vomi, avec mépris, par sa gueule d'empeigne, me fout les nerfs au taquet. source : 2007. La gigue des cailleras

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).