Définition de : comme deux ronds de flan

  • comme deux ronds de flan
    • Estomaqué, surpris, étonné, ébahi, atterré ; demeurer stupéfait, en rester coi, être frappé d'étonnement
    • fréquence : 024
    • id : 23228

comme deux ronds de flan & comme deux ronds de flanc ; être comme deux ronds de flan ; en être comme deux ronds de flan ; en rester comme deux ronds de flan ; en rester comme deux ronds de flanc ; rester comme deux ronds de flan ; demeurer comme deux ronds de flan ; comme six ronds de flan ; paire de ronds de flan locution

Définition

Estomaqué, surpris, étonné, ébahi, atterré ; demeurer stupéfait, en rester coi, être frappé d'étonnement

fréquence : 024
registre ancien : 7 registre moderne : 7

synonyme : étonner, ébahir ; étonné, ébahi morphologie : comparaison

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1901.

1911 1914 1915 1915 1919 1920 1924 1925 1927 1927 1927 1927 1932 1951 1952 1953 1953 1956 1957 1960 1960 1995 1999 2003

Citations

  • 1999 je suis resté comme deux ronds de flan devant le premier kiosque que j'ai croisé sur ma route. Ma photo s'étalait à la une de ce canard. source : 1999. Massacre à la chaîne
  • 1932 J'en restai, – pour employer le langage du coin [prison de Saint-Lazare] – « comme deux ronds d'flan ! » source : 1932. Le pourrissoir
  • 1925 Il en est resté comme deux ronds de flan ! source : 1925. La bonne vie
  • 1919 Si on « en remettait », pendant qu'ils sont encore comme deux ronds de flanc ? source : 1919. L'avion fantôme
  • 1995 On est comme deux ronds de flan, Laclope et moi. On regarde autour de nous sans bouger d'un poil. source : 1995. Les pieds-bleus
  • 1915 –C't'à vous faire tourner vot' lait en eau de Javel… J'en suis comme deux ronds d'flan… source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
  • 1915 Une femme ! C'est une femme que j'ai devant moi ! Nous demeurons tous les trois comme deux ronds de flan… et il y a de quoi, vous l'avouerez. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1914-1919 en arrivant là-dedans, j'en reste comme deux ronds de flan ; il y a des tapis, des fleurs, de la musique, des femmes. C'est inouï, quand on sort de la biffe, de voir la vie qu'on mène là-dedans, à côté de celle qu'on vit là-haut ! source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
  • 1911 De la rage, quoi !… Je me trouvais cherré dans les grands prix et j'en étais comme deux ronds de flan ! source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1924 Si mon ancienne femme Nini, cette garce, me voyait fringué comme ça, elle en resterait comme deux ronds de flanc source : 1924. Les dessous de Montmartre
  • 1956 Alors là, j'en reste baba les gnaces ! Exactement comme une paire de ronds de flan. source : 1956. Fais gaffe à tes os

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • BAU écrit qu'on ne dit jamais : comme deux sous de flan ; c'est pourtant comme deux sous de flan que cite (GR) comme source possible de l'expression
  • 1901 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.