Définition de : pomper

pomper & pomper qqun ; se pomper ; se faire pomper ; pomper la queue v.tr.

Définition

Faire une fellation, sucer, lécher (fellation ou plus généralement sexe oral)

fréquence : 013
registre ancien : 8 registre moderne : 8

synonyme : fellation, faire une fellation usage : Argot érotique et de la sexualité

Chronologie

1890 1893 1937 1950 1960 1960 1966 1970 1981 1982 2001 2006 2015

Citations

  • 1970 bouche gourmande qui devait aimer gougnoter les moniches, pomper les grosses bites, se régaler indifféremment de mouille et de sperme source : 1970?. Paris passionnément
  • 2015 Pour savoir si une gonzesse taille correctement des pipes, je lui fais sucer une banane. Si la banane conserve des traces de dents après le test, c'est que la gonzesse ne sait pas pomper. Verdict : je ne l'embauche pas. source : 2015. Phi Prob
  • 1890 Elle descend sur la colonne qu'elle engloutit jusqu'au bout, faisant courir son doux velour sur la peau tendue, descendant lentement, remontant de même, me pompant en artiste consommée source : 1890. Mes étapes amoureuses - Une adolescence amoureuse à la Belle Époque
  • 1937 Ils reluisent rien qu'au souvenir !… d'avoir si bien pris leur pied… avec les centurions bourrus… d'avoir si bien pompé César source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1893 Quand je repris connaissance, sa femme me pompait la bouche, me lèchait le visage et les cheveux tout barbouillés de sperme… source : 1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste
  • 2006 Elle s'installe confortablement à genoux entre les miens. Elle pompe mécaniquement. C'est agréable, mais je préfère les petites routes de campagne aux autoroutes rapides et sûres qui donnent l'impression que le voyage est interminable. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
  • 2006 Elle enlève le drap et se penche pour me pomper. Elle me suce avec de la fumée dans la bouche. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
  • 2006 Sa grande bouche ne fait qu'une bouchée de ma queue. Elle s'applique à l'aspirer de toute la force de ses mâchoires chevalines. Elle pompe comme un marin qui voit couler son bateau. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
  • 1950 –Tu veux pomper mes couilles jusqu'au sang ? –Jusqu'à l'ultime goutte de sperme source : 1950?. La Nonne
  • 1950 peu à peu, son oeil habitué à l'obscurité, lui permit d'entrevoir le couple, tête à cul, se pompant mutuellement à perdre haleine. source : 1950?. La Nonne
  • 1950 nous devons remettre la partouze avec le mec, lui pomper sa queue qu'il n'a même pas pris le soin de laver. Nous devons lui être soumises, nous devons être remplies d'adoration pour sa petite queue de gouape ! source : 1950?. La Nonne

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.