Définition de : envelopper

envelopper & se faire envelopper v.tr.

Définition

Arrêter, se faire arrêter ; entourer

fréquence : 004

synonyme : arrêter, arrêté, se faire arrêter, interpeller, se faire prendre

Chronologie

1918 1952 1953 1981

Citations

  • 1952 Voilà un monsieur qui fauche des portefeuilles dans le métro. Il se fait envelopper. Par miracle, les flics ne piquent pas son comparse source : 1952. Rencontre dans la nuit
  • 1918 L'objectif est le petit bois carré, à 1200 mètres des lignes. Sans préparation, le bataillon doit l'envelopper et... ramener du gibier [02/08/1918] source : 1918. Journal de guerre 14-18
  • 1953 Si j'arrive à le piquer seul, ce gougnaffier, je te l'enveloppe gentiment et je saurai bien lui faire ouvrir toute grande, sa sale gueule de faux témoin. source : 1953. ...et ça continue !

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Dans la série emballer ? (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.