languefrancaise.net

torcher (définition)

torcher
Gifler ; battre, se battre ; vaincre(?) ; se faire battre

$LinkAlt

Citations
  • 1953 des plaintes, un bruit de lutte, me tirent de ma torpeur. […] –Y a des mecs qui s'torchent. source : 1953. Misère du matin
  • 1761 M. BACHOT en colere & menaçant Mlle Catau d'un coup de poingt. Quand vous cririez plus fort, je ne vous en écouterois pas davantage. Drès que vous ne voulez plus m'aimer, y me semble que vous radotez, & si j'm'en croyois… Je me retiens ; car y m'prend des envies de vous torcher là à plaifir… source : 1761. L'Espièglerie amoureuse, ou l'amour matois
  • 1915 Si tout l'monde fichait l'camp comme nous, qui c'est qui torcherait les Boches, alors ? source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1974 J'avoue que j'éprouve souvent un immense plaisir quand une écurie classique de Chantilly se fait torcher au poteau par un petit entraîneur modeste de Maisons-Lafitte, loin des avenues de la renommée. source : 1974. Le roman d'un turfiste

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Merci.

1761 1889 1901 1915 1953 1974

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments