secouer

secouer Bousculer un peu pour obtenir des confidences ; brutaliser, violenter, interroger brutalement ; choquer (psychologiquement), émouvoir fortement

secouer

v.tr.

Bousculer un peu pour obtenir des confidences ; brutaliser, violenter, interroger brutalement ; choquer (psychologiquement), émouvoir fortement

fréquence : 7

1946 Cependant que nous nous donnions ça comme si nous étions aux pièces, cette agitation secoua le cinglé 1946. Le cinquième procédé
1995 Ça l'avait écoeuré, secoué, je m'en souviens très bien. 1995. Debout les morts
1984 On a dû secouer un type pour qu'il se retrouve un peu de mémoire 1984. Boulevard des allongés
1984 Il connaissait Katz de réputation. Un mauvais, qui n'hésitait pas à secouer les clients comme aux plus belles années de l'après-guerre. 1984. Boulevard des allongés

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).