¶ ratatiné

  • ratatiné
    • ■ Recroquevillé, écrasé ; rapetissé par l'âge ; ■ perdu, dépensé, gâché (argent) ; ruiné, qui a tout perdu ; ■ éreinté, fatigué ; ■ blessé, écrasé ; sévèrement battu, frappé ; mort, tué
    • fréquence : 045
    • id : 20840

ratatiné & être ratatiné adj.

Définition

■ Recroquevillé, écrasé ; rapetissé par l'âge ; ■ perdu, dépensé, gâché (argent) ; ruiné, qui a tout perdu ; ■ éreinté, fatigué ; ■ blessé, écrasé ; sévèrement battu, frappé ; mort, tué

fréquence : 045
registre ancien : 5 registre moderne : 5

synonyme : petit, fatigué, fatigue, frappé, battu (être)

Chronologie (aide)

1880 1880 1881 1886 1890 1900 1901 1902 1910 1914 1915 1915 1918 1926 1930 1931 1932 1932 1935 1937 1947 1949 1952 1952 1953 1953 1954 1954 1955 1955 1957 1960 1960 1968 1970 1974 1977 1977 1979 1979 1980 1982 1982 1990 2011

Citations (aide)

  • 1932 Âgée d'au moins quatre-vingts ans, cette servante de Dieu ratatinée et branlante aux yeux chassieux d'un bleu décoloré cachés derrière des lunettes légèrement fumées, nous examina longuement source : 1932. Le pourrissoir
  • 2011 il me semble évident que la salle des profs n'est fréquentée que par des êtres ratatinés, accrochés à leurs carnets de notes et à leurs revendications syndicales source : 2011. Je tue les enfants français dans les jardins
  • 1977 j'avais bu un bon coup, je tends mon bras pour tourner à gauche, il pleuvait, un con en vélo trouve le moyen de me couper la route, il me touche la roue avant, ziou ! J'ai rien eu mais lui, il a été tout ratatiné. source : 1977. Une vie de cheval
  • 1935 Un type qui avait été passé à tabac à la chapelle et qui avait été « ratatiné » « à double zéro » se fait porter malade… source : 1935. Fortes têtes à pompon rouge
  • 1890 La Gitane m'étend sur le dos, s'agenouille devant moi, descend sa superbe gorge, toujours droite et raide, et vient la promener sur mon boute-joie ratatiné source : 1890. Mes étapes amoureuses - Une adolescence amoureuse à la Belle Époque
  • 1955 C'est bien ma veine, voilà encore un sac de ratatiné ! source : 1955. Pas de pitié pour les caves
  • 1955 Pour ce qui est question de tempérament, elle en a ! J'suis ratatiné à zéro, et si j'n'avais pas eu rambraut avec toi, j's'rais resté ronfler toute la journée source : 1955. Pas de pitié pour les caves
  • 1955 Merde ! encore deux sacs de ratatinés, manque de pot, heureusement que quand ça saigne, on y met un bout de linge et qu'on en cause plus ! source : 1955. Pas de pitié pour les caves
  • 1952 Il serait arrivé cinq minutes plus tard, j'étais ratatiné, tout ce qu'il y a de plus refroidi source : 1952. Rencontre dans la nuit
  • 1954 lorsqu'ils avaient été tout à fait fauchés, les autres malfrats étaient bien décidés à les lâcher. Ratatinés à zéro qu'ils étaient source : 1954. L'Aristo chez les tricheurs
  • 1953 une vieille dame ratatinée on ne sait pas par qui source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<11 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.