grossium

grossium (tableau rapide)
grossium Personne socialement importante, homme important, puissant, VIP, personne riche
synonyme riche, avoir de l'argent, VIP, personnalité
date 1899
fréquence 019

grossium

& grossieum

n.m.

Définition

Personne socialement importante, homme important, puissant, VIP, personne riche

Synonyme : riche, avoir de l'argent, VIP, personnalité

Citations
1955 Fréquentée rien que par des grossiums, les mecs qui tenaient ça, avaient tous les condés possibles. Et les poulets de la mondaine, mouillés jusqu'aux yeux, ne cherchaient pas d'embrouille. source : 1955. Mollo sur la joncaille
2013 Une dizaine de télévisions m'attendent à la sortie, les flashs des photographes crépitent dans tous les sens, comme si j'étais un grossium. source : 2013. Moi Dodo la Saumure
1960 Deux grossiums sont maintenant à mettre dans le coup, le Maire de l'arrondissement qui va se charger de l'enterrement et le casquer, et puis, pour le cas où des héritiers rabattraient un jour pour emplâtrer le grisbi, le Juge de Paix source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
1969 Les poulets les ont vus devenir des grossiums. Arrivés, ces truands n'aspirent plus qu'à la tranquillité source : 1969. Les flics
1947 l'épic'mar avait d'la came de planquée plein sa cavouze, mais pour les grossiums source : 1947. Cambriolage, raconté en français et en argot par Marcus, dans L'argot tel qu'on le parle, agrémenté de récits amusants racontés en français et en argot
1947 Y [les Juifs] sont p'têt' un peu grippe-sous, c'est vrai et y a pas mal de grossium chez eux, mais y sont pas les seuls à s'bourrer, dans la société. source : 1947. Fleur-de-Poisse
1974 On m'a raconté qu'il avait mouillé des tas de grossiums dans une affaire de mine d'or. source : 1974. Le roman d'un turfiste

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Grossium, subst. masc., (dans l'article GROS1, GROSSE, adj.) 3. Grossium, subst. masc., arg. Personnage important par sa fortune, l'influence qu'il a dans son milieu. On gagne cent fois plus par le trafic que par le boulot... Les affaires normales nous ennuient. Regarde tous les anciens grossiums du marché noir (H. BAZIN, Lève-toi, 1952, p. 103.). [Dans l'avenue d'Iéna] Je m'étais mis à gamberger sur la vie des grossiums qui créchaient dans ce coin (SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 210). (TLFi) /

De gros siam « négociant » (1907), de gros, et siam « boutiquier » (1899), lui même d'orig. obscure, d'après ESN (GR) /

  • 1899 (GR) / Cité dans (TLFi), non daté (citation Simonin 1953, Bazin 1952) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).