couverture

couverture (tableau rapide)
couverture Ce qui est pour les apparences, pour procurer une façade d'honnêteté et dissimuler une activité illégale, activité de façade (légale) cachant activité secrète (illégale) ; activité officielle offrant un statut protecteur (légal) ; protection officielle
synonyme alibi
fréquence 31

couverture

& sous couverture ; servir de couverture à

n.f.

Définition

Ce qui est pour les apparences, pour procurer une façade d'honnêteté et dissimuler une activité illégale, activité de façade (légale) cachant activité secrète (illégale) ; activité officielle offrant un statut protecteur (légal) ; protection officielle

registre moderne : 4

Synonyme : alibi

Citations
1976 Au jour d'aujourd'hui je suis à la colle avec un type, un Corse ! Il a une couverture, un boulot quoi ! source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
1972 Martin embrasse une amie qu'il a amenée comme couverture source : 1972. Dossiers secrets de la Brigade Mondaine
1969 Pour eux, ils prirent une représentation fictive de n'importe quoi. Ils avaient une couverture source : 1969. Les flics
1969 La boîte servait de couverture. L'homme, en réalité, était un beau truand qui vivait de la prostitution sur une grande échelle source : 1969. Les flics
1955 Emilio, surnommé Le Photographe, parce que sa couverture, c'était la pratique intermittente de la photostop source : 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement)
1954 il me fallait une « couverture ». Chaque matin, je suis professeur de français et de dessin source : 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1964 Sa « couverture » était représentant de commerce source : 1964. Panique à Zanzibar
1756-1763 (vers) le sieur Durand qui doit revenir sous quelques mois dans ce pays, avec qui elle se renouera pour son intérêt personnel, lui servira alors de couverture à son commerce secret avec M. Meneaud fils vis-à-vis de son père [25/04/1760] source : 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi
1954 La plupart d'ailleurs avaient une couverture, un pseudo-boulot, qui se révélait vite peu lucratif source : 1954. L'Aristo chez les tricheurs
1982 [L'agence] présentait deux avantages majeurs : aucune censure a priori […] plus une couverture officielle avec carte de presse et tout le pot de pus source : 1982. Qui vous parle de mourir ?
2006 Jamais pourtant les filocheurs envoyés par Joxe n'ont sorti leur carte tricolore – ils agissaient sous couverture. source : 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police
1990 Il réside à l'étranger. Couverture en acier inoxydable. Il a une vraie femme, un vrai boulot, une vraie voiture. Ni connu ni recherché. Des vrais gosses qui sont vraiment à lui. source : 1990. L'étage des morts
1984 L'homme aux yeux clairs était un tueur. Il n'avait jamais rien fait d'autre, depuis l'âge de vingt ans, sauf des boulots de couverture. source : 1984. Boulevard des allongés
2001 Pour me donner une couverture administrative, il a fait taper une note de service laconique et vague où il était simplement indiqué que le commandant Aussaresses était chargé des relations entre le général Massu et les services de police et de justice. source : 2001. Services spéciaux. Algérie, 1955-1957

<14 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Cité dans (GR), non daté (citation, Roger Naïm, l'ère des truands (1972?)) / 1954 (GB) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).