languefrancaise.net

définition : rouillé

rouillé
Qui a perdu l'habitude, qui n'est plus entraîné, qui manque d'entraînement et de pratique, qui a vieilli (physique, sport, chant...) ; ≠ être actif, dynamique

rouillé & être rouillé ; ≠ pas rouillé

Qui a perdu l'habitude, qui n'est plus entraîné, qui manque d'entraînement et de pratique, qui a vieilli (physique, sport, chant...) ; ≠ être actif, dynamique

↓ fréquence : 011 | registre moderne : 3

Citations
  • 1885 j'dois être rouillé, d'puis le temps ! source : 1885. L'aventure de Marius Dauriat - Études d'argot, dans La Chair
  • 1936 Fait un bout de varappe pour aller dénicher des corbeaux. Pas trop rouillé. On se maintient. source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient
  • 1956 En moins de temps qu'il n'en faut à votre percepteur pour vous adresser du papier de couleur, il m'a relevé et alors, pardon ! Pas rouillé, le sexagénaire… Sa mère lui a coulé du ciment dans les fumerons ! source : 1956. Fais gaffe à tes os
  • 1865 J'en étais là, guettant une voiture sur le boulevard et contemplant toute chose avec l'ahurissement du provincial ; car quand on a quitté Paris pendant dix-huit mois, ma chère amie… […] On est rouillé ! c'est inouï !… Un changement, des nouveautés… Les toilettes des femmes surtout que je regardais comme ça : Ah !… source : 1865. La famille Benoiton

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1850 1865 1885 1889 1892 1936 1945 1956 1964 1983 2003

Compléments