mollo

mollo Modérément, tranquillement, en douceur, avec prudence, sans prendre de risques ; appel à la retenue ; □ agir avec modération, avec retenue, doucement ; □ appel à la modération, à la prudence ; ≠ être brutal, être excessif
date 1933
fréquence 30

mollo

& (molo) ; y aller mollo ; y aller molo ; vas-y mollo ; ≠ ne pas y aller mollo

adv.

Modérément, tranquillement, en douceur, avec prudence, sans prendre de risques ; appel à la retenue ; □ agir avec modération, avec retenue, doucement ; □ appel à la modération, à la prudence ; ≠ être brutal, être excessif

registre ancien : 7 registre moderne : 6

1957 Vas-y mollo ! Une leçon seulement source : 1957. Du riffifi chez les femmes
1953 Ça va, j'me tire. –Vas y mollo. T'casse pas la gueule dans l'escalier. source : 1953. Misère du matin
1953 J'm'en taperai bien encore une giclée. –Mollo, j'ai plus qu'trois cent cinquante balles et j'suis pas prêt d'en toucher d'autres. –Aucune importance, c'est moi qui raque. J'suis en fond. source : 1953. Misère du matin
1937 Ils iront molo je vous assure ce coup-ci… encore bien plus mou qu'à l'autre source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1954 Il est mort. Comme prévu. Bon sang ! Vous n'y êtes pas allé mollo source : 1954. Le soleil naît derrière le Louvre
1972 Elle accéléra, monta à 120 km/h. –Mollo, Nénesse, conseilla le colosse blond. source : 1972. Folle à tuer - Ô dingos, ô châteaux !
1980 Vas-y mollo, Gillou, on est en surcharge ! source : 1980. Ricky Banlieue

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

MOLLO, adv. Pop. et fam. Y aller mollo. Agir doucement ou plus lentement, avec prudence et discrétion. Le chauffeur ralentit (...). Personne n'avait pipé. Quand ce fut passé, le chef dit seulement avec un petit rire Vas-y mollo... c'est pas le moment (VIALAR, Hallali, 1953, p.166). En emploi interjectif. Rencardez-vous sur le Suédois, le Mario et sa gonzesse. Et ça en hypocrites (...). Mais mollo, hein (...) ils doivent être méfiants (LE BRETON, Rififi, 1953, p.75). REM. Mollo-mollo, adv., synon. [Avec un redoublement intensif] Puis j'entame le plat de résistance mollo-mollo et en soufflant soigneusement sur la cuiller (GIONO, Gds chemins, 1951, p.213). Prononc. et Orth.: [], [mo-]. ROB.: mollo; Lar. lang. fr.: mollo ou mollot. Étymol. et Hist. [1933 pop. et 1945 malfaiteurs d'apr. ESN.] 1951 (GIONO, op. cit., p.46). Dér. de mou, mol, molle*, avec prob. une imitation des termes de mus. d'orig. ital. terminés en -o- tels que piano. Bbg. HOTIER (H.). Le Vocab. du cirque et du music-hall en France. Paris, 1973, p.61, 136. (tlfi:mollo) /

De mollement (GR) / Dér. de mou, mol, molle, avec prob. une imitation des termes de mus. d'orig. ital. terminés en -o- tels que piano (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).