languefrancaise.net

définition : ouvrier

ouvrier
Voleur, malfaiteur très habile, voleur (cambrioleur), voleur (à la tire)

ouvrier & ouvrière (fém.) #nom

Voleur, malfaiteur très habile, voleur (cambrioleur), voleur (à la tire)

↓ fréquence : 012 | registre ancien : 9

Citations
  • 1844 lorsqu'ils auront appris tout ce qu'il leur importe de savoir, ils donneront à celui qu'ils nomment un ouvrier, et qui n'est autre qu'un adroit cambrioleur, le résultat de leurs observations source : 1844. Les vrais mystères de Paris
  • 1828 quelques mots d'argot, lâchés par intervalles, ne tardèrent pas à m'apprendre que tous les membres de cette aimable compagnie étaient des ouvriers source : 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
  • 1912 pour ces malandrins, par un singulier abus des mots, voler, c'est « travailler » ; une fructueuse opération de vol devient du « beau travail » ; par une curieuse ironie, ces oisifs, qui volent pour vivre à ne rien faire, se qualifient entre eux « d'ouvriers ». source : 1912. Les plaies sociales. La Pègre
  • 1898 Tandis que le mecque baisse les yeux, l'ouvrier, lui, regarde hardiment et en face, tâchant de découvrir les membres de sa famille. Ceux-ci sont pour le nouveau venu une Providence. Ils s'enquièrent de ses besoins, lui évitent les ennuis du bleu et le mettent à l'abri. source : 1898. Les criminels
  • 1898 Les vieux seuls se laissent aller parfois à jouer au bouchon. Et encore s'arrangent-ils de façon à ne pas ébruiter le secret de leurs petites manies. Ils sont si malins les ouvriers de la machinette ! source : 1898. Les criminels

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1828 1836 1844 1846 1877 1885 1898 1899 1900 1901 1901 1912

Compléments