Définition de : gros lard

gros lard

Définition

Homme gros, adipeux, obèse

fréquence : 012
registre ancien : 7 registre moderne : 7

synonyme : gros, gras, ventru, obèse

Chronologie

1953 1955 1957 1957 1960 1963 1970 1974 1977 1979 1981 2015

Citations

  • 1970 Mais il suffisait d'imaginer ce gros lard en caleçon court et support-chaussettes, des masses de graisse croulant de toutes parts et la sueur luisant sur sa peau de pachyderme pour comprendre que seule l'importance de son compte en banque pouvait lui permettre de remporter des succès qui, en l'occurence, n'avaient rien de flatteur. source : 1970?. Paris passionnément
  • 1963 Déjà le gros lard mijotait dans son frac source : 1963. Satan est là
  • 1960 Le père Schpatz est un gros lard de cinquante piges à la trogne rubiconde et au cou de taureau. Son pif est écrasé et son menton est garni d'un petit bouc blanc-roux et pointu. Ses traits sont grossiers et il a l'allure générale d'un maître boucher. source : 1960. Chass'bi
  • 1953 Si ce gros lard était en dehors de ce trafic, pourquoi raconterait-il des âneries ? source : 1953. ...et ça continue !

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.