languefrancaise.net

définition : pue-la-sueur (depuis 1951)

pue-la-sueur
Ouvrier, manoeuvre, prolétaire, employé, travailleur

pue-la-sueur & pue la sueur (1951) #nom

Ouvrier, manoeuvre, prolétaire, employé, travailleur

↓ fréquence : 008 | registre ancien : 7 | registre moderne : 7

Citations
  • 1969 je m'intégrais au style colonial du salon, m'amusant du folklore indigène, et cherchant le ton convenable pour filouter honorablement tous ces pue-la-sueur ! source : 1969. Les fous de Hong-Kong
  • 1976 Le hall du rez-de-chaussée était plein de pue-la-sueur qui vaticinaient. […] Le hall du deuxième étage était également plein de pue-la-sueur qui vaticinaient et s'agitaient. source : 1976. Le petit bleu de la côte Ouest (Trois hommes à abattre)
  • 1974 Avouez qu'un homme de loisirs, toujours disponible, se trouve davantage en harmonie avec la société qu'un pue-la-sueur ? source : 1974. Le roman d'un turfiste
  • 1975 C'est de la graine de pue-la-sueur. Pas à se gourrer. Elles ont même tout l'attirail pour en faire foi : coiffure crêpée façon barbe à papa, rouge à lèvres tache-col, charge de rimmel et broche en métal jaune. Tout le reste dans le ton. Elles sont pas près d'en sortir. source : 1975. Suzanne et Rolande chez Chaumeton

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1951 C'est la date à battre.
pour rappel : Vers 1960 (GR) / 1951 (gb) /
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1951 1951 1969 1974 1975 1975 1976 1977 1981

Compléments