Définition de : mézigue

  • mézigue
    • Moi, je, soi-même ; (également employé en sobriquet comico-argotique)
    • fréquence : 107
    • id : 1858

mézigue & Mézigue ; mesigue ; mézig ; mézigu' ; mezigue ; mézique ; mézigues ; mes zigues ; mezig ; mes sique ; mésigue ; bibi mézigue pr. pers.

Définition

Moi, je, soi-même ; (également employé en sobriquet comico-argotique)

IT : moi
fréquence : 107
registre ancien : 10 registre moderne : 8

synonyme : je, moi morphologie : g/q, ss/s/z famille : zig(ue)

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1835.

1827 1829 1829 1835 1836 1844 1844 1846 1847 1866 1867 1876 1877 1885 1887 1889 1894 1897 1897 1898 1900 1901 1901 1905 1907 1909 1910 1911 1911 1912 1914 1914 1915 1918 1918 1918 1918 1920 1921 1922 1927 1927 1927 1927 1927 1929 1939 1946 1946 1946 1947 1947 1947 1947 1947 1947 1947 1947 1949 1950 1951 1952 1952 1952 1952 1952 1953 1953 1953 1954 1954 1954 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1955 1956 1957 1957 1957 1960 1960 1963 1965 1967 1968 1969 1974 1975 1975 1976 1976 1978 1979 1979 1980 1981 1981 2007 2013 2015 xxxx xxxx xxxx

Citations

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

MÉZIGUE, pron. pers. Arg. Moi. Tu t'es toujours si chouettement conduit envers mézigue (Vidocq,Vrais myst. Paris, t.6, 1844, p.350). Merci, vieux, mais c'est mézigue qui trinquera (La Varende,Gentilsh.,1948, p.169). Prononc. et Orth. : [mezig]. Avec le s du poss. (mes) : mésigue, mes zigues (cf. Cellard-Rey 1980, s.v. mézigue). Étymol. et Hist. xviii es. mes sigue (d'apr. Esn.) ; 1827 mezig (Dict. d'arg., éd. Demoraine ds Esn.) ; 1835 mézigue, mézigo (Raspail, Réf. pénit., 20 sept., p.2). Comp. de mes (plur. de l'adj. poss. mon*) et de l'élém. final zigue, d'orig. obsc. On note aussi plus anciennement mezis «id» (1596, Vie généreuse des Mercelots ds Sain. Sources arg. t.1, p.166) et meziguand (1628, Chéreau, Le Jargon de l'argot réformé, ibid., p.219) ainsi que mezière (1628, Chéreau, loc. cit. ; déjà sous la forme messière en 1566, Rasse des Noeuds, Abbuz et Chant royal d'apr. Esn. ds Romania t.83, 1962, p.314). V. Sain. Lang. par., pp. 519-520, Esn. et Cellard-Rey. (tlfi:mézigue)

  • Nom propre (RICH)
  • nom pr. pr parler de soi à la 3e pers. (TrignolPantruche)
  • S'emploie avec la troisième pers. du sing. dont il est le sujet. Mézigue (citant Dauzat) vient sans doute de l'ancien provençal mezeis, même, me mezeis, moi-même a donné mézigue qui a servi de modèle pour les pronoms des autres personnes (Dech1918)
  • Forme tonique, mézigue ne s'emploie pas dans les fonctions de je, ni de me ; De zigue (→ Zig), et du possessif mes (id. pour tes, ses...) (GR)
  • Comp. de mes (plur. de l'adj. poss. mon*) et de l'élém. final zigue, d'orig. (TLFi)
  • Au XVIIIe, sous la forme mes sigue ; 1835 : mézigue (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.