tête brûlée

tête brûlée (tableau rapide)
tête brûlée ■ Fou de guerre, homme audacieux, homme d'action qui vit dans l'instant, personne qui prend de gros risques, homme qui vit dangereusement (pilote) ; ■ fou, fanatique ; indiscipliné, rebelle, au comportement excessif
fréquence 14

tête brûlée

locution

Définition

■ Fou de guerre, homme audacieux, homme d'action qui vit dans l'instant, personne qui prend de gros risques, homme qui vit dangereusement (pilote) ; ■ fou, fanatique ; indiscipliné, rebelle, au comportement excessif

registre moderne : 4

Citations
1934 De cette tête brûlée, la guerre devait faire un héros source : 1934. Panorama de la pègre, dans Panorama de la pègre
1934 une tourbe suspecte « d'étrangers », dont beaucoup de réfugiés espagnols venus de Bordeaux, de Toulouse, de Perpignon, des têtes chaudes et des têtes brûlées, des ratés, des exaltés, des mécontents, des espions source : 1934. Panorama de la pègre, dans Panorama de la pègre
1937 Comme les autres, tu as cru que j'étais une tête brûlée, un demi-fou, une sorte d'aventurier source : 1937. Faubourg
1863 Il y avait là des bacheliers, fruits secs des colléges ou têtes brûlées séduites par le mirage de l'épaulette, des révoqués des écoles militaires source : 1863. Les bohèmes du drapeau. Types de l'armée d'Afrique
1931 Quant aux garçons [condamnés à la maison de correction], qu'en peut-on dire sinon que ce sont, ou de pauvres gosses, ou des têtes brûlées. source : 1931. Enfants du malheur !
2002 Quant à Rinaldo, c'est un Marine, tête brûlée échapée de « Full Metal Jacket » source : 2002. Canard enchaîné

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).