languefrancaise.net

brûler (définition)

brûler
Tuer (avec arme à feu), tirer sur qqun avec arme à feu

  • 1965 Il sortit un revolver minuscule et le braqua dans notre direction. « Ne bouge pas, hurla-t-il à Rosita. Si tu fais un mouvement, je te brûle et je liquide tes copains ! » source : 1965. Le Tigre aime la chair fraîche
  • 1925 il le mettait en joue et répétait : –Arrière ! ou j'te brûle. Et vivement. Allez ! Débine-toi ! source : 1925. L'Equipe
  • 1844 Le premier de vous qui fait un pas vers moi, je le brûle. Et il présentait aux agents stupéfaits les canons de ses kukenreitters, qu'il avait tirés de sa poche source : 1844. Les vrais mystères de Paris
  • 1955 je l'ai éprouvée [la jalousie] une fois dans la chambre. On voulait l'entôler, il fallait que… Alors, j'ai préféré le buter. Je l'ai brûlé avec son propre flingue source : 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement)
  • 1942 lorsque vous ne serez plus qu'à un doigt de la vie et de la liberté, je vous brûlerai comme un chien source : 1942. L'ombre du grand mur
  • 1915 Il n'a pas achevé ces mots que je sors de l'ombre et lui mets mon revolver sous le nez, en disant : –Un mot et je te brûle ! source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1922 Nous étions tranquillement à la terrasse, là… quand un type est venu ; il l'a brûlé et s'est débiné. source : 1922. Au Lion Tranquille
  • 1905 Laisse-le… ou je te brûle ! ordonna M. La Teigne à voix basse. M. Tourmort restait sur les genoux, devant le revolver qui le menaçait source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot

<8 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1839. Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1844 1905 1915 1919 1922 1925 1932 1942 1955 1965

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments