languefrancaise.net

définition : purger

purger
Frapper, battre, violenter ; tuer ; éliminer, mettre dehors

purger #verbe tr.

Frapper, battre, violenter ; tuer ; éliminer, mettre dehors

↓ fréquence : 004 | registre ancien : 8

Citations
  • 1905 Après La Teigne, c'est toi, pauvre môme, qu'y va purger ! source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
  • 1911 On n'a pas seulement le droit de purger une momiche avec du rouge pour venger son honneur source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1903 Aie pas peur, va ! ça se réglera tôt ou tard, et si c'est pas moi qui te purge, ça sera Albert ou un autre. Avant deux mois, je te le prédis, tu pourras commander ta boîte de sapin, vieille pourriture, matelas à chiffonniers, ragoût de carne faisandée. source : 1903. Les enracinées
  • 1903 m'a dit que Julot avait reçu quelque chose de soigné boulevard Serurier. Ah ! la vache ! il n'est pas trop tôt qu'on l'air purgé, il s'en vantera pas, si il en revient, mais je crois qu'il n'en reviendra pas. source : 1903. Les enracinées
  • 1792 Vous plaisanteriez moins, mesdames, si vous nous voyez manoeuvrer ; nous avons mis à notre tête des gens dont nous sommes bien sûrs : le capitaine de notre compagnie est M. Canullon, l'apothicaire du coin de la place : ah ! c'est un fier homme ; il est brave comme un César. –Pargué ! vous aurez pas besoin d'apothicaire, les Autrichiens vous purgeront ben sans eux. source : 1792. La table d'hôte à Provins, ou la croisée des diligences

<5 citation(s)>

Compléments