languefrancaise.net

définition : extra (depuis 1877)

extra
Surnuméraire, employé qui travaille épisodiquement, à la demande ; serveur supplémentaire, personne embauchée temporairement pour supplément de travail (courant la restauration, l'événementiel) ; figurant (d'un film) ; □ travailler en plus, quand il y a besoin temporaire de main d'oeuvre

extra & □ faire un extra ; faire des extras ; en extra (1877) #nom

Surnuméraire, employé qui travaille épisodiquement, à la demande ; serveur supplémentaire, personne embauchée temporairement pour supplément de travail (courant la restauration, l'événementiel) ; figurant (d'un film) ; □ travailler en plus, quand il y a besoin temporaire de main d'oeuvre

↓ fréquence : 023 | registre moderne : 6

Citations
  • 1905 J'en ai mare, tu sais, ma petite, de faire les extras ! source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
  • 1925 Sans doute une nouvelle caissière, je me dis, parce que nous avions un vrai personnel, deux garçons, un plongeur, une fille de salle, et sans parler des extras, les musicos du samedi source : 1925. La bonne vie
  • 1899 Elle avait la spécialité des cuisinières du voisinage… qui venaient entre le déjeuner et le dîner faire quelques « extras » source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour
  • 1948 Il en avait marre sans doute de ne faire que les extras source : 1948. Ainsi soit-il
  • 1958 on faisait des extras chez les commerçants, des courses pour les touristes, tout cela frisant la mendicité et ne payant qu'un salaire de famine. source : 1958. Millionnaires en herbe
  • 1937 ce qui leur permettait de recevoir n'importe quelle femme et de procurer sur commande, à leurs clients, des « extras », professionnelles ou non source : 1937. Enquête sur la prostitution
  • 2006 Les extras, c'est une vieille tradition dans la maison Poulaga. Additionner les petits boulots a longtemps été la spécialité de toute une génération de gardiens de la paix source : 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police
  • 2002 J'avais embauché un extra mais il m'a lâché au dernier moment… source : 2002. Momo le coursier
  • 2004 a même été jusqu'à embaucher un cuistot professionnel à Sétif, un musulman qui est le cousin de notre cuistot en chef, le bricart Hadjal d'origine kabyle, ex-extra d'un restaurant parisien source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
  • 1911 Il y avait aussi Duvet-de-Brique, le Rouquin de Javel-les-Bains qui turbinait, en extra, le dimanche, comme gratte-lard, chez un merlan d'Arpajon… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1965 Dans les Savoie, les hôtels ne vont pas louper leur saison, et moi je ne vais pas louper mes extras. source : 1965. La débâcle
  • 1998 il fait le garçon de café en extra, ce qui n'est pas le signe le plus patent de la prospérité. source : 1998. Le cercle noir
  • 1998 Il croit que je travaille dans la restauration en « extra ». source : 1998. Le cercle noir

<13 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1877 C'est la date à battre.
pour rappel : 1877 (GR) /
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1877 1899 1905 1911 1925 1932 1935 1937 1945 1948 1955 1958 1965 1969 1973 1978 1979 1987 1989 1997 1998 2002 2004 2006

Compléments