Définition de : Fouilly-les-Oies

Fouilly-les-Oies (tableau rapide)
Fouilly-les-Oies Nom générique de village français, désignant plutôt une localité provinciale, rurale, peu moderne, éventuellement arriérée ; ?nom type de village campagnard? ; nom de ville
synonyme ville, village
fréquence 015

Fouilly-les-Oies

& Trifouilly-les-Oies ; Trifouillis-les-Oies ; Trifouilly-les-Andouilles ; Trifouilly-les-Navets ; Fouilly la poch'té ; Trifouilli-les-Merdoies ; Trifouillis-les-Oueds

nom propre

Définition

Nom générique de village français, désignant plutôt une localité provinciale, rurale, peu moderne, éventuellement arriérée ; ?nom type de village campagnard? ; nom de ville

registre ancien : 7 registre moderne : 4

Synonyme : ville, village

17419.jpg: 600x760, 97k (28 septembre 2012 à 22h35) 17419_cpa_oies.jpg: 640x406, 110k (30 septembre 2016 à 23h46) 17419_fanfare_plaque_de_verre.jpg: 575x504, 36k (30 septembre 2016 à 23h46) 17419b.jpg: 466x591, 70k (06 mai 2015 à 13h48)

Citations
1965 Au fond, tout le secret des victoires est là : ne pas autrichifier le grenadier. À coup de baguette, de plat de sabre ou de prêts à dix ronds. Dans le cas contraire, le grenadier autrichifié, qu'il soit Polak de Béthune ou électeur de Fouilly-les-Oies, finit sa carrière dans un stalag, en Autriche comme de bien entendu. source : 1965. La débâcle / edit
1891 Va falloir que j'men r'tourne / A Fouilly la poch'té. / Ici, la têt' me tourne, / Je deviendrais toqué. source : 1891. Brossadent (chansonnette) / edit
1978 Nous avons justement un chantier à Trifouilli-les-Merdoies chez Vera and co ! source : 1978. C'est l'plombard ! (Prolo) / edit
1998 Et cette crainte, cette terreur panique, n'est pas l'apanage, vous le pensez bien, du seul député-maire de Trifouilly-les-Oies ! source : 1998. Il faut tuer René Dousquet ! / edit
1898 ne songe qu'à la chance qu'il a eue de ne pas rester sur le quai, au bouleversement des siens, d'Euphémie, de toute la population de Trifouilly-les-Navets, s'il n'arrivait pas à l'heure dite. source : 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série) / edit
1898 Songez donc !… Quel succès à Trifouilly-les-Navets, lorsqu'il y transporterait cette instrumentation d'animal-orchestre ! source : 1898. Bistrouille à l'armée du salut. Contes du Petit Pioupiou (4e série) / edit
1899 il songe amèrement à la peu décorative entrée qu'il fera maintenant à Trifouilly-les-Navets source : 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou / edit
1888 Croquebol qui s'était levé marquait le pas sur place, les coudes balancés près des hanches, singeant la classique lourdeur d'un pompier de Fouilly-les-Oies source : 1888. Le train de 8 h. 47 / edit
2004 Le général Ailleret saluait dans des ordres du jour solennels et compassés – très armée de papa – les drapeaux qui partaient, les troupes qui embarquaient, les colonels appelés à de hautes fonctions à Romorantin ou à Trifouillis-les-Oies. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne / edit
1908 les trois membres de la bande des Pieds-Nickelés se trouvaient enfermés dans le violon municipal de Trifouilly-les-Andouilles source : 1908. Les Pieds Nickelés arrivent, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) / edit
1977 prend dans le panier un cahier d'écolier, l'installe précautionneusement sur sa table, avec les mêmes gestes d'amour et d'orgueil que Monsieur le Receveur de Trifouillis-les-Oies. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares / edit
1965 une Jeep que je conduisis moi-même quand je m'aperçus que mon chauffeur n'aurait sans doute pas été capable de passer son permis de conduire à Trifouillis-les-Emplettes où on le donne pourtant comme une betterave de rouquin. source : 1965. Le Tigre entre en piste / edit

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 178368 À l'exception des Polonais qui ne posent généralement aucun problème, tous [les immigrés clandestins] roulent leur caisse, font les glorieux, provoquent des incidents et
  • 178367 Quand ils parlent des Français, les clandestins disent : les Gaulois. Ce sont souvent des types coriaces et agressifs.
  • 178366 il y a au C.J.D., en permanence, une centaine de « clandés ». […] Plus de la moitié de ces clandestins sont de vrais délinquants : voleurs, trafiquants, agresseurs de R.E
  • 178365 Bien qu'ils aient toujours l'air francs du collier, ronds comme la terre, les chiffres exigent au moins, pour être honnêtes, un minimum de déchiffrage.
  • 178364 Le reste est constitué du tout-venant des violents urbains : tataneurs de vieilles dames pour leur voler leur sac, rôdeurs de R.E.R., « bras cassés » de toutes performanc
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :