languefrancaise.net

définition : se gonfler

se gonfler
Se surestimer ; être prétentieux ; donner de l'importance à qqun

Citations
  • 1949 Il me répondit en arabe, mais je n'y pigeai rien. Je m'étais trop gonflé. Finalement il me demanda deux cents balles, en français source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
  • 2001 Beaucoup d’amis d’enfance ignorent tout de leurs vies intimes, en particulier de leurs aventures sérieuses avec les filles. En fait, dans les groupes, les histoires personnelles servent surtout à faire gonfler celui qui la raconte. Personne n’y croit vraiment, même celui qui la raconte n’est pas dupe. source : 2001. Pourquoi cassent-ils ?

<2 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1949 1981 2001

Compléments