Définition de : pédale

pédale & être de la pédale ; de la pédale ; de la pédale qui craque (??) ; pédale de n.f.

Définition

■ Homosexuel ; être homosexuel ; ■ (par ext.) insulte archaïque, terme de mépris c/ homme peu viril, efféminé, fluet ; insulte générale, fort terme de mépris

fréquence : 035
registre ancien : 7 registre moderne : 6

synonyme : homosexuel, sodomite, pédéraste, peureux, effrayé, peu viril, personne molle et sans caractère famille : pédé- usage : Argot de l'homosexualité masculine et féminine

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1929.

1949 1950 1952 1952 1952 1953 1953 1955 1955 1956 1957 1961 1963 1963 1963 1965 1966 1969 1973 1975 1975 1977 1977 1979 1980 1981 1982 1983 2000 2004 2004 2006 2008 xxxx xxxx

Citations

  • 2008 Ça me prend la tête de remplir des fiches, qu'est-ce qu'ils croivent ces pédales de profs, que j'ai que ça à foutre ? […] –Le verbe croire se conjugue « ils croient » à la troisième personne du pluriel du présent de l'indicatif, pas « ils croivent ». source : 2008. Kiffer sa race
  • 1965 Là, tout à fait furibard, il hurle : « Vous me prenez pour un con ? » Je réponds tristement : « Oh non, Monsieur l'Officier subalterne, je suis de la pédale. » [1940?] source : 1965. La débâcle
  • 1977 Tous à les entendre dire, il avait niqué les cent femmes du pays – heureusement qu'il n'était pas de la pédale, sans ça, gare les mecs ! source : 1977. Une vie de cheval
  • 1953 T'as pas encore compris qu'les gonzesses c'est juste bon à filer des chaudes-lances et causer des emmerdements. Enfin, tu fais c'que tu veux. –Tais-toi et, patate, si on t'écoutait on finirait tous par être de la pédale, répond Bébé. source : 1953. Misère du matin
  • 1956 Semblez pas de la pédale et m'sieu a pas l'air de la cloche. Alors, hein ? source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
  • 1955 pourquoi qu'il prend ta crèmerie et nous avec, ce petit mec de la pédale qui craque ? source : 1955. Pas de pitié pour les caves
  • 1982 histoire de montrer à toutes ces pédales de Sainte-Adèle ce que c'était qu'un homme, un vrai, nanti non pas d'une petite quéquette de sergent-major, mais d'un rôti de veau qui aurait mortifié le Casanova des éléphants. source : 1982. Le lapin de lune
  • 1963 sitôt [Jackie, le copain] parti : Ma mère : « Qu'est-ce que c'est que ce Riquiqui-là ? » Mon frère : « C'est une pédale ! » Et, bien entendu, mon père : « Qu'est-ce qu'il fait, ce Pierrot-là ? » source : 1963. Les perles de Vénus
  • 1949 Ici on peut trouver tout ce qu'on cherche, la fille comme la pédale, la drogue comme le beurre source : 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain
  • 2004 Il était intelligent et intéressant, avec un visage mince, ascétique, souligné d'une barbe mince, avec ça humble et mielleux, trop, rien de la solidité d'un Sabri, tout de la pédale. source : 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
  • 1977 Il s'est fait virer, à cause de la femme de son adjudant. Elle voulait le grimper, il voulait pas. « Trop laide », il dit. Pas une raison. Un truc pareil, ça se refuse pas. C'est une politesse qu'on doit à une dame. Peut-être qu'il est de la pédale ? source : 1977. Faut pas rire avec les barbares

<11 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

PÉDALE2, subst. fém. Pop., vulg. (avec jeu de mot sur pédéraste). Pédéraste ; pédéraste passif ; p.ext., homosexuel. Synon. inverti, lopaille (arg.), sodomite, tante (arg.), tapette (arg.). Alors, jeune homme, vous vous êtes déjà laissé embobiner par cette vieille pédale de comte? (H. Bazin, Tête contre murs, 1949, p.82). Être de la pédale. Être pédéraste; pratiquer la pédérastie. Vernon obéit au doigt et à l'oeil à sa femme afin de se faire pardonner ses amitiés masculines; parce qu'il est de la pédale comme personne (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 250). Prononc.: [pedal]. Étymol. et Hist. 1929 arg. « pédéraste » (Dussort, Lettres, 6 déc., ms. dép.par G. Esnault, 1953, p.2) ; 1935 être de la pédale qui craque (Lacassagne, Arg. «milieu», p.148). Altération plais. de pédéraste*, prob. due à l'attitude du cycliste sur sa selle (cf. 1929, Dussort, loc. cit.: Faire de la pédale. Manoeuvre pédérastique au sens passif). (tlfi:pédale) /

Jeu de mots sur pédé[raste] (GR) /

  • 1929, d'après Esnault (TLFi) / 1935 répandu v. 1940-1950 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.