Définition de : fignolage

fignolage (tableau rapide)
fignolage Perfection, amour du détail ; touche finale
date 1874
fréquence 007

fignolage

n.m.

Définition

Perfection, amour du détail ; touche finale

registre moderne : 4

Citations
1968 c'est parti sans que je sache comment. Je l'ai couché de deux envois d'espadrilles dans le burlingue, et l'esprit revenchard (sic) m'inspirant des fignolages, je lui fournis l'appoint en pleine tronche source : 1968. Le terminus des prétentieux
1993 les encadrements de céramique et mille détails à découvrir, qui disent qu'un logement décent doit avoir aussi un peu de beauté, d'harmonie, de fignolage source : 1993. Le gendarme des barrières
1914 Le jour, «fignolage» de cette grand'garde, feu central sous kiosque, bancs rustiques source : 1914. Le cahier rouge, dans Georges Ducroq, Le tombeau de Marcel Drouet
1953 leur hâte et leur désinvolture s'opposaient au souci de perfection de Chalumot, à son fignolage, à sa lenteur savante source : 1953. Allons z'enfants

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

De fignoler (GR) /

  • 1874 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).